Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2008

Padova Story Episode 55

28 septembre 2003 J4 Inter - Padoue
Le 11 : Soviero, Oko, Stellini, Sartor, Pirri, Taglia, Diaye, Wirtanen, Bosko, Madeira, Klimek
Ronaldo et Recoba sont blessés. Ce n'est pas pour nous déplaire mais avec Vieri et Adriano, ils ont d'autres joueurs tout aussi dangereux devant. Steph fait quelques ajustements tactiques pour ce match, il demande à ses joueurs de jouer plus haut, dans une ambiance de feu créée par 65.000 spectateurs. Et ça marche, l'Inter éprouve beaucoup de difficultés à imposer son jeu. 31ème Madeira par dessus Simic, il passe à Klimek qui frappe, buuuuuut ! Non, l'arbitre signale que Madeira avait fait faute sur Simic. Déception. Nous jouons remarquablement bien mais à la mi-temps, c'est 0-0. On mériterait un petit but.
A la pause, Steph fait sortir Bosko pour Marajo. Changement gagnant, à peine remis en jeu, le ballon roule pour nous : Marajo frappe des 20 mètres et ouvre le score 0-1. Une avance méritée. Mais peu après l'heure de jeu, Vieri isole Georgatos dans la surface, le grec égalise 1-1. Moins de 10 minutes plus tard, Sorin centre du flanc gauche pour Zanetti qui marque de la tête, c'est 2-1, on ne mérite vraiment pas ça, c'est un terrible coup dur. 73ème Seedorf jette Brulc, à peine entré en jeu, en pleine surface mais l'arbitre refuse le pénalty. On n’est vraiment pas aidé par le sort. C'est souvent le cas quand une petite équipe cause du tort à une grande.
Fin du match, nous sommes défaits mais encore une fois, ça se joue sur peu de choses. Il n'aura fallu que quelques accélérations à l'Inter pour faire la différence. Steph est démonté après le match, il veut déposer des réclamations après avoir été, selon lui, floué de deux buts ... Avec deux victoires et deux défaites, Padoue pointe à la 8ème place.
Steph : "
Nous sommes évidemment déçus. L'Inter n'en menait pas large en 1ère période, et c'est toujours la concrétisation qui nous fait défaut. Mais le système est bon, nous devons encore assimiler le jeu beaucoup plus rapide de la Série A. Les deux coups d'accélérateur des intéristes ont suffi pour remporter le match, cela doit nous ouvrir les yeux. Oui, je suis un peu déçu de l'arbitrage aujourd'hui mais j'espère bien que cela s'équilibrera sur l'ensemble de la saison et que nous aussi nous bénéficierons de décisions arbitrales tendancieuses"
J4 Inter - PD 2-1

29 septembre Sorondo est touché à l'épaule, il sera absent pendant 3 semaines. Nous n'avons pas de "sub" valable au poste de médian défensif, son absence peut constituer un souci.

30 septembre Le contrat de Batrinu n'est plus protégé. Il est exclu que nous proposions un nouveau contrat au roumain. Il reste sur la liste de transfert. On espère bien lui trouver acquéreur d'ici fin décembre, sinon, il pourra alors signer gratuitement avec le club de son choix.

1er octobre J5 Fiorentina - Padoue
Le 11 : Voulgaris, Sbrizzo, Akassou, Oko, Pirri, Taglia, Diaye, Quintana, Marajo, Madeira, Klimek.
Pas mal de changements dans l'équipe pour ce déplacement à Florence. Exit Soviero, Sartor ou Bosko. Steph n'est pas content du match à Milan et tente de secouer l'équipe. Attention à Lucarelli (deuxième buteur de Série B avec Torino l'an dernier) et Nuno Gomes, les deux attaquants toscans. Malgré un départ difficile, La Fiorentina reste une très bonne équipe.
Le début de match est cependant dominé territorialement par Padoue. Au quart d'heure, Quintana déborde et centre, Madeira est sur le ballon avant le gardien, buuuuuut 0-1 ! Mais dans la foulée, N'Diaye se blesse et est évacué sur une civière. Deuxième médian défensif dans la mouise. A la mi-temps, c'est 0-1, la Fiorentina n'a pas cadré ses 2 pauvres tirs.
56ème minute faute stupide de Klimek. Le coup-franc est rapidement joué sur la tête de Lucarelli qui devance Oko et égalise 1-1.
Mais c'est pas vrai, c'est leur première occase !!! Directement, Steph fait sortir Oko pour Batrinu, il veut éviter que le nigérian ne gamberge. 60ème Sbrizzo récupère un ballon sur le flanc gauche, il n'est pas attaqué et s'engage dans le jeu, passe dans la surface et trouve Klimek qui marque, poteau rentrant 1-2. Notre polonais se rachète très bien de la faute qui a amené l’égalisation. Dionigi fait alors son entrée pour Nuno Gomes, qu'on a pas vu. Et à peine rentré au jeu, il reprend un centre de Rossi pour égaliser : 2-2. Je ne crois pas qu'on reprendra l'avantage.
Coup de sifflet final, on sauve finalement un point mais nous avons montré un beau potentiel. Encore une fois, on méritait mieux. C'est le métier qui rentre. N'Diaye en aura pour 10 jours.
Steph en direct sur Padova FM : "
Encore une fois, on loupe les 3 points mais ne faisons pas la fine bouche : un nul ici c'est déjà un bon résultat, surtout quand on voit les stars qu'ils peuvent aligner devant. Je crois en mon équipe et la première victoire à l'extérieur est toute proche, j’en suis convaincu"
J5 Fiorentina - PD 2-2

Nous venons de prendre 6 buts en 5 matches ! Où est notre belle organisation ?

10 octobre c'est l'hécatombe parmi nos médians défensifs : après Sorondo, N'Diaye et Houssine, c'est Robinson qui se blesse en réserve. Tagliaferri est le seul titulaire potentiel à se rendre aux entraînements. Steph va-t-il changer ses plans tactiques et n'aligner qu'un seul médian défensif ?

12 octobre J6 Padoue - Lazio
Le 11 : Voulgaris, Oko, Akassou, Sartor, Taglia, Billio, Brulc, Quintana, Bosko, Madeira et Mushanga.
Diaye a repris les entraînements mais il n'est pas à 100%. Steph décide malgré tout de conserver la tactique mise au point, càd avec deux médians défensifs. C'est Billio qui va reprendre son poste, il a été préféré à Ferracuti, et reçoit ainsi une dernière chance de prouver sa valeur. La Lazio est pratiquement au complet et ne compte qu'un petit point d'avance sur nous. On vise un point et pourquoi pas un exploit comparable à celui contre la Juve.
Le s 23.380 spectateurs espèrent voir un beau match. Il part d’ailleurs bien, les deux équipes réduisant la période d'observation à peu de choses. Dès la 12ème minute, Claudio Lopez propulse le ballon dans les filets, mais l'arbitre signale Fiore en position de hors-jeu, but annulé. Ouf ! Puis, 3 minutes plus tard, Akassou reprend de la tête un coup de coin botté par Quintana, c'est 1-0 ! Les deux équipes vont ensuite bénéficier d'occasions mais les gardiens sont vigilants. A la mi-temps, 1-0 en faveur de Padoue.
Le jeu a à peine repris lorsque Fiore égalise 1-1. Coup dur. Padoue joue bien mais ne concrétise pas. Pire, à un quart d'heure de la fin, Montano, transféré de Vérone et qui nous avait déjà causé tant de soucis l'an passé, inscrit le deuxième but romain 1-2. Steph jette tout ce qu'il a, il n'a plus le choix.
On joue les arrêts de jeu lorsque Quintana récupère un ballon perdu pour égaliser ! 2-2 ! Il faut défendre les derniers instants, Castroman est même contré au dernier moment. 2-2, score final.
Padoue prouve à chaque match qu'il a bien sa place en Série A. Par contre, Voulgaris inquiète toujours un peu plus, il livre encore un match déplorable qui nous coûte 2 points. Heureusement, nous pouvons compter sur un super Quintana, qui lui nous apporte un point. Steph a visiblement bien fait d’insister pour le transférer.
Steph : "
Nous avons eu très chaud, c'est sûr, mais on a retrouvé toutes les qualités morales qui ont fait notre force l'an dernier. Il faut puiser dans ce dernier coup de rein la certitude que nous valons mieux et que nous étions capables de vaincre les romains aujourd'hui. Il ne faut pas enfoncer Voulgaris, qui reste un jeune plein de talent, il faut lui donner un peu de crédit et le laisser grandir"
J6 PD - Lazio 2-2

La semaine prochaine, nous recevons Palerme, avec de sérieux espoirs de victoire ...
A venir : trois matches à domicile à notre portée contre Palerme, Piacenza (retour de la coupe) et Ancone. Padoue va-t-il faire le plein ??  A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

19/07/2008

Padova Story Episode 54

1er septembre 2003 Les finances vont très bien : Les ventes d'abonnement ont finalement culminé à 12M€ et le dernier extrait de banque nous indique un solde de 21M357k€. Il serait temps de débloquer un peu de cette manne pour rénover les terrains d'entraînement ...

2 septembre Wirtanen joue avec la Finlande Espoirs (battue 3-1 contre la France ), Voulgaris et Kallstroem se sont affrontés, victoire de la Suède 3-1.

3 septembre La Biélorussie et Stripeikis, malgré son premier but en sélection, sont battus par la Belgique 2-3. Cela fait plaisir de constater que Stripeikis accède à la reconnaissance internationale grâce à Padoue (Bon OK, j'exagère un peu ...). La tension monte encore d'un cran à l'approche du jour J et l'ouverture du championnat.

5 septembre : Le journal "Il Gazzettino" (LE quotidien à Padoue) sort un article sur notre équipe avec pleins d'interviews, de joueurs, actuels ou anciens, de préparateurs, de chroniqueurs etc ...
Le journal annonce également la mise en service de notre radio officielle "AC PADOVA FM" qui relaiera les matches à domicile en direct et proposera des magazines avec plein de réactions d'avant et d'après match.
Il y aura un service aux supporters, notre action "1 billet = le déplacement en car gratuit" avait bien fonctionné (voir épisode 45), nous renouvelons l'expérience mais sous une autre forme.
Notre stand situé au centre commercial "Centro Giotto" rencontre son petit succès. Il faut dire que les hôtesses sont très jolies :-)
Puis enfin, quantité d'infos utiles sur la vie du club. Notre sondage effectué par un organisme compétent nous indique que nous avons une cible potentielle de +/- 40.000 personnes sur notre fréquence. Le lendemain, Padova FM propose déjà des infos sur le match contre la Juve et une centaine de places sont remportées sur concours, promotion de la chaîne oblige.

7 septembre J1 Padoue - Juventus

Voici le moment tant attendu, nous sommes gonflés à bloc pour ce match important.
Le stress est à son comble. Depuis les vestiaires, on entend le speaker présenter l'équipe : "Signore, Signori, benvenuti allo stadio Euganeo per questa prima gara del campionato di Serie A contro la Juventus di Torino ! Ecco la presentazione della squadra di Paaaaadova : Portiere, numero uno Sooooooviero, poi, sul campo difensori Oooooookoronkwo, Saaaaaaartor, Aaaaaaaaakassou, centrocampisti Taaaaaaagliaferri, N'Diaaaaaaye, Piiiiiirri, Quintaaaaaana, attacanti Maaaaaaaaaarajo, Booooooskovic e Maaaaaadeira. Grazie a voi per questa numerosa presenza e buon divertimento !". Les clameurs portent les joueurs vers le terrain ...

Le début de match est tonitruant : on joue depuis 6 minutes lorsque Bosko alerte Madeira. Le portugais prend le défenseur de vitesse et celui-ci embarque les jambes de notre attaquant. Penalty, transformé par Quintana. Padoue mène 1-0 contre la grande Juve ! C'est la folie dans les tribunes.
Les turinois ne nous font pas peur et nous faisons ensuite jeu égal avec les bianconeri jusque la mi-temps. Soviero a livré une très bonne première période en repoussant tous les essais turinois.
La deuxième mi-temps n'offre que peu d'opportunités, le jeu est très fermé.
79ème l'envoi de Maresca s'écrase sur le poteau. Ouf ! On tient le choc.
Enfin, le coup de sifflet final retentit et voici notre premier fait d'arme, nous infligeons une amère défaite à la Juve , peu en jambes, dès la première journée de championnat.
Quintana, qui a créé la panique sur son flanc et dont le but nous offre la victoire, est désigné HDM. 23.300 spectateurs assistaient à la rencontre, pas mal. On ne pouvait pas mieux démarrer. On nage en plein bonheur !

Le journaliste de Padova FM tend son micro à Steph juste après le match : "
Ce soir, nous avons prouvé que nous avons des qualités pour revendiquer une place en milieu de classement. Bon, c'est vrai que la Juve ne mérite pas sa défaite mais c'est le sport et nul doute que cela nous arrivera aussi ..."

J1 PD - Juventus 1-0

14 septembre J2 Atalanta - Padoue
L'équipe : Soviero, Oko, Akassou, Sartor, Taglia, Diaye, Pirri, Quintana, Marajo, Bosko et Madeira
L'Atalanta s'est qualifiée pour l'UEFA grâce à sa belle saison l'an dernier. Une équipe redoutable à domicile. Nous parvenons, malgré la grosse pression bergamasque, à conserver le 0-0 à la pause.
Mais notre politique basée sur la défensive s'écroule à l'heure de jeu et ce but de Zauri de la tête. Encore un ballon qui vient des flancs. 1-0. Steph fait quelques changements mais la Série A, c'est un autre monde et il n'y a plus le moindre espace. Défaite logique.
Nous devons assimiler que les matches de Série A se jouent sur peu de choses et qu'il est extrêmement difficile de marquer. Nous sommes néanmoins en plein apprentissage et cette défaite doit nous permettre de rebondir et de gagner en expérience.
Après le match, Steph montre sa frustration : "
Nous avons eu un aperçu de ce qu'est le réalisme en Série A. Nous devons continuer à travailler notre réalisme en zone de conclusion sinon, nous allons au devant de grosses difficultés "

J2 Atalanta - PD 1-0

17 septembre Coupe d'Italie Piacenza - Padoue match aller
Piacenza évolue en Série B, nous sommes donc favoris de cette confrontation en aller-retour. Nous n'allons pas laisser la moindre chance à notre adversaire. Kallstrom inscrit son premier but officiel à la 24ème minute et Klimek, tue le match à l'heure de jeu, si suspense il y avait : 0-2. Ce résultat nous met sur du velours pour le retour. Le jeune Kallstrom est élu HDM. C'est une excellente recrue malgré la longue négociation qu'il nous a imposée avant de signer chez nous.
Piacenza - PD 0-2

18 septembre Grosse tuile : Adriano, exclu dans un match de réserve, prend 7 matches de suspension. Il ne sera donc pas de retour avant novembre ... Comme numéro 10 derrière les attaquants, il y a encore Bosko et Marajo, voire Kallstrom. Dommage car Steph comptait bien relancer Adriano dans les prochains jours ...

20 septembre : Brulc est retenu par la Slovénie pour un match contre l'Espagne. En Espoirs, Wirtanen, Voulgaris et Kallstroem sont également retenus.

20 septembre J3 Padoue - Lecce direct télé
L'équipe : Soviero, Oko, Stellini, Sartor, Taglia, Diaye, Pirri, Quintana, Marajo, Bosko et Madeira
Match hautement important car le programme qui suit est assez coriace : l'Inter, la Fiorentina et la Lazio ! Nous devons prendre la mesure d'adversaires directs pour ne pas traîner dans la zone dangereuse. Cela passe évidemment par une victoire ce soir contre un adversaire qui, à notre avis, ne passera pas la 9ème place.
Marajo montre la voie dès la 8ème minute 1-0 mais Codrea, sur leur première occase à la demi-heure, égalise 1-1. Tout se joue sur peu de choses. Score au time.
On reprend à peine et Marajo, encore lui, redonne l'avantage à Padoue 2-1. Avantage décisif car Lecce ne reviendra plus. 3 points très importants qui nous donnent de la marge et nous permettent de respirer un peu. On démarre pas trop mal : 6 points sur 9 pour un montant, on aurait tort de se plaindre. Il semble que nous apprenions vite !
Steph : "
Un match engagé qui aurait pu tourner mal mais mon équipe possède suffisamment de qualités pour s'en sortir, elle l'a prouvé ce soir. On a retrouvé les grosses qualités mentales qui ont fait notre force l'an passé"

J3 PD - Lecce 2-1

24 septembre : heureuse surprise : Notre jeune espoir brésilien Robert est retenu par l'Equipe Nationale Espoirs auriverde. Nous préparons sereinement notre prochain déplacement au mythique stade Giuseppe Meazza (ex San Siro) de Milan pour y affronter l'Inter dans quelques jours.

La saison ne démarre pas trop mal, non ?

A suivre ...

Dans le prochain épisode, le délicat déplacement à l'Inter puis la Fiorentina et la Lazio : quel programme !

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

18/07/2008

R.I.P. Megafoot

Je viens d'aller faire un petit tour sur le site de Megafoot (j'y vais une fois par semaine pour voir si quelque chose a bougé, càd, à mon avis, au même rythme que l'Admin) et j'y apprends que le jeu n'aura pas lieu pour la saison 2008-2009.

J'espérais que la présente story Padova vous emmène jusqu'au début du jeu. Bon la story ira à son terme mais après ... que deviendra ce blog ? On verra, je n'en sait encore rien. Cela dépendra aussi du nouveau mystérieux jeu de la DH.

Espérons que son organisation et gestion au quotidien soit de meilleure facture que cette dernière saison Megafoot.

Pour ma part, ce n'est absolument pas une surprise que Megafoot s'arrête maintenant. Après tous les couacs qui sont apparus, le manque de motivation s'était nettement fait sentir, surtout à partir de janvier. (voir mon message du 7 mai)

On s'est bien amusés avec Megafoot et on va peut-être s'amuser encore plus avec le prochain concept ...

Alors attendons encore un peu pour voir ce que la DH nous réserve et espérons être agréablement surpris...

Bonnes vacances à tous !

Padova Story Episode 53

27 août 2003 Parution du Rigore! Spécial Championnat, avec la présentation des équipes. Le magazine nous pointe juste devant les reléguables mais pense que nous parviendrons à nous sauver. Voici ce qu'ils disent au sujet de notre équipe :
"Padoue vient de vivre trois saisons fantastiques pour se retrouver à présent en Série A. Défiant tous les pronostics, il s'est à chaque fois hissé sur la plus haute marche du podium pour gravir un à un les échelons menant à la Série phare. Les transferts réalisés prouvent l'intense activité de ce club sympathique et leur santé financière est le reflet d'une gestion saine et intelligente.
Néanmoins, la vitesse d'exécution et les défenses resserrées de la Série A risquent bien d'être un obstacle difficile à surmonter pour les padovans. Le manque d'expérience de ce niveau (pratiquement aucun joueur n'a encore évolué en Série A) constitue un sérieux handicap que Padoue mettra du temps à combler. S'il le fait rapidement et parvient à intégrer ses transferts, il pourrait connaître une saison tranquille. Dans le cas contraire, le stress pourrait paralyser les joueurs et cette situation sera très difficile à surmonter.
Notre pronostic : juste devant la relégation

GARDIEN : pour concurrencer Voulgaris, auteur d'une très belle saison en Série B, Padoue est allé chercher Soviero à la Salernitana. Il n'est pas le meilleur en soi mais pourrait pousser le jeune grec à se surpasser. Cependant, on connaît les difficultés rencontrées par un jeune joueur pour confirmer une brillante saison.

DEFENSE : à gauche, l'international nigérian Okoronkwo (qui peut également évoluer à droite) semble prendre l'ascendant sur Sbrizzo, arrivé de Pescara. A droite, le choix de Sartor s'impose, c'est le seul joueur qui connaît bien la Série A. Batrinu ou Murphy voire même le jeune Lindberg peuvent constituer des alternatives valables. Enfin, au libero (Padoue joue avec trois défenseurs en ligne), Akassou devrait émerger, il faisait partie de l'équipe type en Série B l'an dernier. Stellini, ex-Côme, palliera d'éventuelles absences de l'ivoirien et relègue Cannarsa dans les oubliettes du noyau B.

MILIEU : À gauche, Pirri est le seul rescapé de l'épopée en C2. Il est toujours là. Mais on dit le plus grand bien du slovène Brulc, qui a fait quelques apparitions remarquées l'an dernier et qui parfait son intégration. Le jeune Rossetti constitue une autre alternative. A droite, on dit également beaucoup de bien de l'italo-argentin Quintana, qui vient de Murcie. C'est un authentique ailier. Wirtanen, titulaire l'an dernier, glisserait sur le banc. Antchouet a également montré de belles dispositions pendant la préparation. Au médian défensif, Tagliaferri part titulaire indiscutable côté gauche, avec sans doute le sénégalais N'Diaye (qui vient du Shaktar Donetsk, tout comme Okoronkwo) à ses côtés, Sorondo semblant être leur doublure toute désignée. Devant eux, au poste de meneur de jeu, les solutions offensives ne manquent pas. Avec Boskovic, Marajo, Adriano et le petit nouveau, Kallstrom, Stephane possède pas mal d'atouts pour diriger la manoeuvre.

ATTAQUE : Madeira, l'homme aux 50 buts en deux saisons, sera le pivot incontesté. Pour le seconder, Padoue a recruté à l'étranger : le biélorusse Stripeikis, le zimbabwéen Mushangazhike, et les polonais Klimek et Harasimowicz (ce dernier entamant sa troisième saison) constituent la légion étrangère offensive. Les jeunes espoirs Sinigaglia et Emidi ne semblent pas percer. Bien que performant l'an dernier, le duo d'attaque pourrait connaître quelques retards à l'allumage, comme on a pu le constater en préparation. Il s'agit bien de la clé du succès padovan. Si le système fonctionne, Padoue vivra une saison tranquille. Sinon ..."

Bien, le commentaire est à peine plus réjouissant que l'an dernier à pareille époque. Espérons que Steph trouve les ressources et le système pour contester ces propos ... Mais souvenons nous que nous avons fait taire tous les détracteurs l'an dernier ! Et de quelle manière !

27 août Padoue - Graz AK
Première apparition d’Okoronkwo dans l'équipe. Le but rapide de N'Diaye après 3 minutes suffira. Okoronkwo est élu HDM. Il semble que cette année, les transferts soient les bons ... Je pense que nous en aurons bien besoin.
PD - Graz AK 1-0

29 août Wirtanen joue en Espoirs (victoire 3-0 contre l'Irlande du Nord), Voulgaris prend deux buts mais la Grèce l'emporte 2-3 en Slovaquie. Enfin, Kallstroem inscrit le but de la victoire pour la Suède contre la Lettonie (1-0). Mauvaise nouvelle : Sbrizzo se blesse, indisponibilité de trois semaines, il va louper le début de championnat. Ennuyeux quand on connaît l'importance d'une campagne de préparation.

30 août Stripeikis joue avec la Biélorussie , avec à la clé une solide défaite 4-0 en Suisse.

31 août Padoue - Cittadella
Dernier match amical d'avant saison avant de recevoir la Juve en ouverture du championnat. Deux buts de Bosko et un de Williams viennent ponctuer une belle prestation. Sorondo impeccable est désigné HDM. Un seul but encaissé en 6 rencontres, notre point fort est incontestablement toujours la défense alors que notre attaque trouve gentiment ses marques.
PD - Cittadella 3-0

C'était notre dernier match amical d'avant saison. La semaine prochaine, c'est le coup d'envoi de la saison, la tension monte chaque jour un peu plus. Notre niveau n'est pas mauvais. Il faudra à présent s'en persuader et affronter les ténors avec la rage de vaincre, la volonté de gagner. Avec cette mentalité, on pourrait tenter quelque chose ...

A suivre ...

A venir : LA première journée de Série A et la réception d'un hôte prestigieux : la Juve !

09:40 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

17/07/2008

Padova Story Episode 52

Après des vacances bien méritées, la reprise des entraînements a lieu le 24 juillet. Au programme, remise en forme intensive pendant 3 semaines avant un stage en Corse et dans le sud de la France , avec à la clé quelques matches amicaux contre Ajaccio, Bastia, Nice et Monaco, puis le retour au pays et deux nouveaux matches amicaux contre les autrichiens de Graz puis face à nos voisins de Cittadella.
Les abonnements s'arrachent comme des petits pains, on va certainement doubler notre chiffre d'affaires sur ce poste en passant de 4,8M€ à plus de 10M.

13 juillet Okoronkwo était aligné avec le Nigéria face à l'Afrique du Sud. Il n'est pas présent pour la reprise puisqu'il est en stage avec son équipe nationale.

Le 24 juillet : accueil des nouveaux joueurs et présentation de l'équipe. La presse est évidemment présente pour ce grand jour : le début de la campagne en Série A ! Mazzoco fait un grand discours comme il sait si bien le faire. Comme à son habitude, Tizi manage tout cela avec le brio qu'on lui connaît. Nous présentons les nouveaux joueurs et satisfaisons aux traditionnelles photos d'équipe et individuelles. On les retrouvera dans le célèbre album Panini plus tard dans la saison. Les journalistes repartent ravis avec un beau dossier "AC PADOVA" rouge et blanc sous le bras ...

27 juillet Okoronkwo participe au match nul 1-1 contre l'Afrique du Sud. Il livre un très bon match. Nous n'avons pas acquis un chat dans un sac.

6 août : l'Italie s'incline en finale de la Coupe des Confédérations contre la France : 0-1 et golden goal de Silvestre.

11 août Nous officialisons les numéros de maillot en espérant que cela va encore relancer le merchandising. Les ventes d'abonnement fonctionnent toujours aussi fort ...

15 août Ajaccio - Padoue amical
Premier match amical de notre tournée de reprise. Ce petit stage en Corse se poursuivra dans le sud de la France. Première apparition de Soviero, Sartor, Sbrizzo, Stellini, N'Diaye, Quintana, Kallstroem et Klimek. Rien à dire sur le match où il n'y a eu aucun tir cadré. N'Diaye désigné HDM. Une reprise en douceur.
Ajaccio - PD 0-0

16 août : convocations internationales : Voulgaris, Wirtanen et Kallstroem sont retenus en Espoirs. Brulc et Stripeikis en Equipe Nationale slovène et biélorusse.

18 août Bastia - Padoue.
Dernier match de notre tournée en Corse avant notre départ pour l'arrière pays Niçois. Première apparition d’Akassou. Bosko et Mushanga scellent le match en première mi-temps. Le zimbabwéen est désigné HDM. On prend nos marques gentiment. Les petits nouveaux ont du potentiel, c'est indéniable.
Bastia - PD 0-2

20 août : Okoronkwo est aligné avec le Nigéria : match nul 2-2 au Cameroun avec un but inscrit par notre défenseur.

21 août Nice - Padoue
Après une première mi-temps insipide, Padoue se déchaîne en seconde période, inscrivant 5 buts dont deux pour Antchouet qui veut se montrer sous son meilleur jour. L'arrivée de Quintana a singulièrement assombri son horizon sur le flanc droit. Pirri, Stripeikis et Stellini sur pénalty complètent la liste des buteurs. Antchouet est HDM grâce à ses deux buts.
Nice - PD 0-5

24 août Monaco - Padoue
Dernière partie de notre stage en France, ce match contre une très bonne équipe, qualifiée pour la Ligue des Champions. On démarre très bien en ouvrant le score par Klimek à la 22ème. Nonda égalise à l'heure de jeu. Notre défense tient le choc. 78ème
Expulsion de Quintana qui a taclé dangereusement des deux pieds. Malgré ce coup du sort, Klimek inscrit 5 minutes plus tard le but de notre victoire. Belle réplique face à un gros calibre. Klimek est élu HDM grâce à ses deux buts.
Monaco - PD 1-2

Conclusions de notre tournée en France : notre système défensif est au point mais la condition n'est pas encore là. Ce n'est pas inquiétant car nous montons lentement en puissance. Notre fonds de jeu est bon et les nouveaux joueurs s'intègrent bien. On devrait avoir plus de satisfactions avec eux qu'avec notre recrutement précédent où, à part Tagliaferri voire Houssine, nous avons été très déçus. Billio et Cannarsa surtout ne se sont jamais imposés. Nous aurons évidemment besoin de tout le monde pour affronter la crème de la crème des équipes européennes (Milan, Juve, Roma, Inter, Lazio, ...) et tenter de créer la surprise.

A suivre ...

A venir, la traditionnelle revue des effectifs de pré-saison dans le "Rigore!" et la fin des matches amicaux, face à Graz et Cittadella.

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story