Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/08/2008

Padova Story Episode 72

18 avril 2004 - J31 Padoue (10ème) - AS Roma (1er)
Le onze : Chiotis, Oko, Stellini, Sartor, Taglia, Sorondo, Brulc, Kallstrom, Bosko, Wirtanen et Strip. Diaye est suspendu, Akassou, Sbrizzo et Madeira sont blessés.
Steph adopte encore une tactique à deux meneurs et un seul attaquant. Exit Voulgaris, Ferracuti, Mexès, Adriano et Madeira. Steph veut donner un signal fort : pas de rendement égale direction le banc. Cela ne vaut qu'à moitié étant donné la blessure du portugais. Face à nous, l'ogre romain, leader incontesté de la Série et champion en titre. Ils débarquent avec leur équipe au grand complet, tels des extra-terrestres du ballon rond. Il faudra être au top pour espérer prendre quelque chose.
On entame bien les débats et nous faisons bien circuler le ballon. 4ème Intervention limite de Candela sur Brulc dans la surface. L'arbitre laisse jouer. 30ème minute Samuel lève la jambe un peu trop haut devant Strip mais l'arbitre ne bouge toujours pas. Il a par contre averti Oko, un habitué du carton, alors que le ballon n'était même pas dans ses parages. J’espère que l’arbitrage ne va pas pourrir le match. Mi-temps 0-0, on peut espérer quelque chose aujourd'hui, même si on n’a rien montré offensivement. D'ailleurs, les transparents Bosko et Strip laissent leur place à Adriano et Klimek.
Le match se traîne jusqu'au tir de Totti sur la barre à la 66ème. Sur la remise en jeu, Sorondo lance Wirtanen sur son flanc. Le finlandais remise sur Klimek qui se retourne, fixe la défense et ouvre sur Brulc, laissé seul et dont la frappe précise trompe Pelizzoli : 1-0. C'est du délire ! 75ème, on joue à 10 derrière pour préserver le résultat. La fin de match est épique. Chiotis arrête tout, il est impérial.
Coup de sifflet final, ça y est ! On l'a fait ! Nous avons battu le leader ! Sans livrer un grand match, la tactique mise au point par Stéphane a fonctionné, les romains n'ont pas réussi à s'exprimer. Et nous avons eu le coup de chance nécessaire puisque nous marquons sur notre seule véritable occase du match, un réalisme qui nous a tant fait défaut par le passé ! Chiotis est justement nommé HDM. Grande prestation aussi d’Oko et Sartor qui affrontaient des clients redoutables (Montella et Cassano) qui eux, sont restés muets.
Dans les autres matches, épinglons : Bologne - Milan 1-3, Lazio - Udinese 1-1, Lecce - Juve 0-1, Palerme - Genoa 0-4, Samp - Parme 2-1 et Ternana - Vicence 1-0
Nous restons 10èmes avec un point d'avance sur la Genoa mais nous avons rejoint Bologne et nous trouvons à 2 points de la Samp et de la Juve.
Steph : "
Il faut reconnaître que nous avons énormément souffert aujourd'hui face à une brillante équipe mais j'ai enfin vu de la combativité dans le chef de mes joueurs. Sans cela, ce résultat était impossible à forger. Bien entendu, nous avons bénéficié du brin de chance nécessaire mais cela équilibre un peu les coups du sort qui nous accablent depuis quelques temps."
J31 PD - Roma 1-0
Un fait important doit également être noté à l'issue de ce match : Padoue est mathématiquement sauvé ! En effet, à trois matches de la fin (et donc 9 points à prendre), Padoue compte 13 points d'avance sur la 15ème place reléguable. Tout ce que Padoue peut prendre à présent n'est que bonus !
Nouvel objectif : la 7ème place ! Notre programme de fin de saison : nous recevons Parme (en route vers l’UEFA), puis nous déplaçons à la Genoa et à l'Udinese, deux concurrents directs.

Le classement :
-5° Udinese--47
-6° Inter------46
-7° Juve------44
-8° Samp-----44
-9° Bologne---42
10° Padoue--42
11° Genoa----41

21 avril quart de finale retour en CHL : AS Roma - Milan 0-1 (Coloccini à la 89ème !!), Dortmund - Lazio 1-2. Milan et Lazio qualifiés pour les demis. Après sa défaite à Padoue, la Roma baisse encore la tête.

22 avril demi-finale UEFA retour AEK Athenes - Juve 0-2 : la Juve se qualifie grâce au but de Trezeguet dans les arrêts de jeu ! Ils joueront la finale contre l'Ajax qui a écarté Man Utd !! Après leur amère défaite à l'aller, il aura fallu un gros coup de chance aux bianconeri pour se tirer de ce faux-pas ...

24 avril matches retour du premier tour des qualifications africaines pour la Coupe du Monde : qualification du Nigéria d’Oko, du Sénégal de N'Diaye, du Gabon d’Antchouet et du Zimbabwe de Mushanga. Tous nos joueurs reviennent "entiers" de leur long déplacement en terre africaine et poursuivent leur route vers la Coupe du Monde.

25 avril 32ème journée : les résultats qui nous intéressent (nous sommes au repos pour cause des matches internationaux en Afrique) : Roma - Bologne 1-0, Juve - Inter 1-1 et Udinese - Samp 0-0. La défaite de Bologne nous offre la possibilité de les dépasser lors de notre match contre Parme la semaine prochaine.

Le classement :
5° Udinese 48
6° Inter 47
7° Juve 45
8° Samp 45
9° Bologne 42
10° Padoue 42
11° Genoa 41

28 avril Italie - France amical et match nul 0-0, les deux équipes ont fortement déçu à quelques semaines de l'Euro. Les nombreux tests effectués par les deux entraîneurs y sont sans doute pour quelque chose. Ou alors, la peur de dévoiler ses cartes à l'adversaire ?

29 avril : le téléphone résonne sur mon bureau, je décroche :
-
Pronto ?
-
Buongiorno Signore Naja, sono Massimo Moretti, presidente dell Inter.
-
Bonjour Président. Que me vaut l'honneur de votre appel ?
-
Signore Naja, je ne vais pas aller par quatre chemins : Notre Directeur Financier, il signore Ghelfi, est en grande difficulté avec la justice, suite au scandale des faux passeports qui a touché Recoba notamment. Notre Directeur est soupçonné d'avoir mis en place une structure occulte pour camoufler les manoeuvres de managers véreux et peu honnêtes. Notre conseil d'administration vient de décider de limoger il signore Ghelfi séance tenante. Nous cherchons donc un nouveau manager pour notre cellule financière, capable également de s'intégrer dans la société de produits pétroliers que j’ai l’honneur de diriger.
-
Oui, d'accord mais je ne vois pas en quoi je pourrais vous aider.
-
Signore Naja, nous avons bien analysé votre parcours ces derniers mois et avec votre modeste équipe de Padoue vous avez réussi mettre sur pied une structure solide, ce qui prouve une gestion rigoureuse et saine du patrimoine dont vous avez la charge. L'apurement des dettes suite aux malencontreux évènements d'il y a deux ans n'était pas une épreuve facile à surmonter. Vous l'avez comblé avec brio.
-
Ma foi, Président, vous semblez bien informé de la vie de notre club !
-
J'ai mes informateurs et nous avons diligenté une étude de votre profil. On ne dirige pas un club comme l'Inter avec les premiers venus, vous savez.
-
Est-ce à dire que vous me proposez le poste de Directeur Financier de l'Internazionale ?
-
Vous êtes parmi les candidats retenus, en effet. Si cela vous agrée, nous pouvons programmer un entretien plus approfondi dès que possible, comme nous l'avons fait avec trois autres candidats.
-
Bien, écoutez, vous me prenez un peu de court, je ne m'y attendais pas du tout. Je dois réfléchir et en parler à mon amie. Ce n'est pas une décision qui se prend sur un coup de tête.
-
Je comprends. Nous nous rappelons la semaine prochaine signore Naja.
-
Très bien, je vous donnerai ma réponse. ArrivederLa.
-
ArrivederLa.

Ouf ! L'Inter pense à moi pour intégrer ses cadres ! Qui l'eût cru ??

30 avril Finale retour de coupe Italie : Lazio - Genoa (aller : 2-0) 4-1 : la Lazio continue sur sa lancée et remporte la coupe d'Italie.

Demain, vous saurez tout du match capital contre Parme. Un résultat positif peut nous propulser vers l'UEFA. Padoue va-t-il profiter de son succès contre la Roma pour prendre confiance ? A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.