Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/07/2008

Padova Story Episode 65

31 janvier 2004 : en match avancé, Bologne, qui est un de nos adversaires directs (ils sont deux points devant nous), partage à domicile face à la Juve. En cas de victoire contre Bergame, on les rejoindrait au classement.

1er Février J20 Padoue (9ème) - Atalanta Bergame (2ème)
Le onze : Chiotis, Sbrizzo, Akassou, Oko, Taglia, Bosko, Kallstrom, Adriano, Quintana, Madeira et Klimek. Sartor et Stellini sont convalescents.
L'Atalanta est confortablement installée à la deuxième place à 6 points derrière la Roma mais 6 points devant Milan et la Juve. Une toute bonne équipe. Gagner contre eux gommerait un peu plus les mauvais résultats de ces derniers temps et nous relancerait moralement pour le deuxième tour. Steph a confirmé ses paroles, il aligne une équipe offensive et veut les trois points. Son pari va-t-il réussir ?
Le début de match est insipide. Padoue tarde à poser son jeu et Bergame n'en profite pas. Les minutes passent et il y a vraiment peu de faits de jeu à signaler. Résultat logique à la pause : 0-0. Quintana et Klimek sont remplacés par Wirtanen et Stripeikis. Il faut profiter de la fébrilité de nos adversaires !
56ème enfin une occasion intéressante mais Adriano se heurte à Taibi. 63ème on part en contre-attaque, Wirtanen centre sur la tête de Stripeikis mais Taibi est impérial. 66ème Tête de Madeira arrêtée à même la ligne par Rustico. Ça chauffe devant les buts bergamasques ! Faut éviter les contres meurtriers dont nous avons fait les frais ces derniers temps. Le rythme retombe, on se dirige lentement vers la fin du match. 81ème combinaison Madeira - Stripeikis ponctuée par le biélorusse, Taibi repousse mais manque d'autorité, Strip a bien suivi et conclut enfin !! Padoue mène 1-0 ! Les 23.300 spectateurs explosent ! Il faut tenir à présent. Madeira sort pour N'Diaye, on place un homme de plus derrière. 88ème sans soute le dernier coup-franc du match, Muzzi trouve le mur. 91ème, c'est fini ! On l'emporte 1-0 contre le deuxième classé ! Quelle belle perf' ! Le pari de Steph a fonctionné et franchement, la victoire est méritée tant Padoue a réussi à museler son adversaire. Sans Taibi, le score eût pu être plus large. La palme va à Sbrizzo qui a livré une partie très autoritaire face aux décevants attaquants Muzzi et Comandini. Kallstrom et Adriano se sont quant à eux super bien entendus. Sans doute une composition à revoir dans un proche avenir.
Je descends aux Loges et surprends Mazzoco une bouteille de champ à la main, il est hilare, son club chéri a livré un tout gros match. Je rejoins Tizi qui prépare la conférence de presse. Nul doute que cette perf’ va faire couler beaucoup d'encre demain matin dans les quotidiens sportifs... La bonne nouvelle est que nous comptons à nouveau 10 points d'avance sur la 15ème place synonyme de Série B, comme au début du mois de novembre (voir épisode 56).
Steph "
Je voudrais féliciter publiquement tous mes joueurs qui ont enfin évolué à leur meilleur niveau aujourd'hui. Il manque encore un petit quelque chose pour faire de Padoue une équipe d'un niveau supérieur. Mais nous avons prouvé avoir les qualités nécessaires pour atteindre ce palier."
J20 PD - Atalanta 1-0

Le lendemain, la Gazzetta dello Sport nous décerne la palme de l'outsider. Nous ne sommes après tout qu'à 4 points de la 4ème place ! On se prend à rêver !

2 février, bip bip bip, c'est le téléphone, je décroche :
-
Pronto ?
-
Naja ?
-
Ouais ?
-
C'est Steph. T'as déjà réservé ton vol pour Buenos Aires ? (Voir chapitre précédent)
-
Ben oui, je pars demain aux aurores !
-
Annule, le joueur a resigné avec son club !
-
Ah ! Dommage ...
-
Sinon, à part ça, on va faire offre pour l'autre Adriano, celui de l'Inter. On commence les enchères à 5 millions d'euro.
-
Ouuuullllà ! Ça commence à décoiffer là !! On rigole plus ! Et comment tu crois tenir un budget pareil ?
-
Oui, je sais. Le gros problème est qu'on ne parvient pas à vendre nos joueurs mis en "vitrine".
-
ça débloquerait la situation en effet.
-
Je t'informe aussi que nous avons contacté Christian Vieri. Il n'est a priori pas intéressé mais qui ne tente rien ...
-
J'ai une petite idée du montant du contrat, laisse moi deviner ... mmh … 250k€ ?
-
Presque ... 325k€ mensuels plus prime à la signature de 4 millions.
-
Faudrait que l'on commence à faire vraiment gaffe, on fait une bonne saison mais elle est loin d'être finie. En plus, on devra encore confirmer l'an prochain ...
-
Avec nos nouveaux transferts, je suis certain que nous aurons une bonne équipe, mais il faut encore chercher l'une ou l'autre perle rare ...
-
Bon ben, bonne chasse ...

4 février : Demi-finales retour de Coupe d'Italie : qualification de la Lazio qui affrontera en finale la surprenante Genoa, alors que Sartor revient à l'entraînement après sa blessure au pied. Pour préparer au mieux la rencontre à Lecce dans 2 jours, Steph organise une mise au vert à Abano Therme avec son noyau A. Stratos s'occupe du noyau B à Padoue. Nos espoirs remportent d'ailleurs leur rencontre face à leurs homologues de Lecce 3-2 avec un très bon Sinigaglia.

6 février : Notre offre de 5 millions d'euros pour Adriano est refusée par la Direction de l'Inter Milan. Steph jette l'éponge ... alors que l'on annonce Patrick Viera à la Roma. Wenger dément. On annonce aussi l'intérêt de Milan pour Roberto Carlos. Les rumeurs de transferts commencent à bourgeonner un peu partout. Le printemps commence tôt dans le petit monde du ballon rond ...

Dans le prochain épisode, déplacement à Lecce et réception de l'Inter Milan. À suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.