Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2008

Padova Story Episode 59

26 novembre 2003 Coupe d'Italie 2ème tour retour AC Milan - Padoue
Le onze : Soviero, Sbrizzo, Oko, Stellini, Taglia, Sorondo, Pirri, Wirtanen, Adriano, Kallstrom et Klimek
Nous devrons défendre un avantage de deux buts dans une ambiance que j'imagine déchaînée. Je ne pense pas que nous prendrons une casquette mais sait-on jamais. Diaye se ressent un peu du match de Vicence. Heureusement plus de peur que de mal mais il est sur le banc par mesure de précaution. L'occasion d'offrir à Sorondo un peu de temps de jeu.
La tactique de Steph est d'accepter la pression en début de match puis de jouer un cran plus haut à la demi-heure.
Le début de match est conforme aux prévisions : Milan presse de tous côtés mais Padoue évolue regroupé et ne laisse aucun espace. Cependant, à la 25ème, Brocchi se retrouve isolé dans le rectangle et fusille Soviero. Alors que nous nous tenons la tête entre les mains, nous ne voyons pas le juge de ligne signaler le hors-jeu d’Inzaghi. Le but est donc refusé. Ouf !! C'est à ce moment que Steph ordonne son changement tactique : tous les éléments défensifs montent de 10 mètres et les ailiers participent plus activement à la reconversion offensive. Les milanais sont surpris et Padoue se ménage deux occasions coup sur coup. Le match est en train de tourner.
44ème minute, Klimek est déséquilibré par Daino juste devant le rectangle. Coup-franc. Pirri s'approche et frappe sèchement, Abbiati est battu, c'est 0-1 ! Milan doit à présent marquer 4 buts pour se qualifier ! La mi-temps est sifflée sur ce score.
On ne pouvait rêver mieux ! Encore 45 minutes à tenir et la qualification est dans la poche. Deuxième partie, Milan éprouve toujours autant de difficultés pour approcher notre rectangle. 56ème coup dur : l'excellent Sbrizzo se blesse à la cuisse, Batrinu le remplace. N'Diaye remplace Sorondo dont le manque de rythme commence à se faire sentir. Il ne tient pas encore 90 minutes.
Le match s'achève sans autre fait marquant et Padoue s'impose finalement 0-1 sous les sifflets des tifosi milanais qui s'attendaient à un tout autre résultat. Dans les salons, je rejoins Mazzoco qui n'a sans doute jamais affiché un tel sourire béat. Steph a réussit son pari et réalise une belle perf', Padoue disputera les quarts de finale... Du très bon coaching !
AC Milan - PD 0-1 (Padoue qualifié)

Sbrizzo sera finalement absent une dizaine de jours pour cause de contusion à la cuisse.

27 novembre tirage des quarts de finale de la Coupe d'Italie : nous tirons encore un gros morceau : la Lazio ! Le sort ne nous est toujours pas clément ... Match aller le 10 décembre à Rome et retour à Padoue le 7 janvier. Serons-nous capables de sortir un autre "grand" du Calcio ?

29 novembre J13 Padoue - AC Milan
Le onze : Soviero, Oko, Aka, Sartor, Taglia, Diaye, Bosko, Quintana, Kallstrom, Marajo et Klimek. Sbrizzo est blessé
Tout le monde se doute que Milan voudra remettre les pendules à l'heure après leur élimination en coupe. Steph dispose ses éléments comme lors du match aller et nous espérons secrètement refaire le même coup. Ce sera très difficile, nous ne jouons pas dans la même cour, il suffit de voir la constellation de stars sur la feuille de match : Maldini, Zidane, Figo, Shevchenko ou autre Inzaghi. 23.400 spectateurs se sont pressés pour assister à cette partie qui se joue sous une pluie fine.
Milan va directement nous prendre à la gorge et trouve l'ouverture dès la 10ème minute, but de l'extraterrestre Shevchenko 0-1. Un malheur ne venant jamais seul, Klimek se blesse, Stripeikis le remplace. Milan continue sa pression mais lentement, le jeu s'équilibre, au prix de 4 cartons en nos rangs. Mais ça paie : 33ème, Marajo trouve Stripeikis dans le rectangle, la frappe du droit du biélorusse trompe Abbiati et Padoue égalise 1-1. Score à la mi-temps.
Au retour des vestiaires, Milan change de tactique, ils misent sur un contre. 62ème Pirri entre pour Boskovic. 70ème, Milan décide de jouer plus haut, Padoue ne s'adapte pas tout de suite. 75ème tête plongeante de Shevchenko, Soviero laisse glisser le ballon entre ses gants, le jeune Aliyu traînait par là et redonne l'avance aux rossoneri 1-2. Dans la foulée, N'Diaye se blesse et Sorondo entre au jeu. Tous ces replacements tactiques ne facilitent pas la création d’un jeu fluide en nos rangs.
Malgré un dernier rush, nous sommes battus 1-2, première défaite à domicile cette saison et notre belle série sans défaite se voit stoppée juste avant un délicat déplacement à la Roma , autoritaire leader. Nous risquons de chuter au classement.
Steph : "
On ne peut pas rivaliser trois matches d'affilée avec une équipe comme celle-là. Ce sont des extra-terrestres qu'on avait en face de nous. J'espère un bon match la semaine prochaine chez le leader, la Roma. Le résultat importe peu, je ne veux pas de pression inutile sur le groupe. Ce n'est pas dans des matches comme celui-là que nous espérons prendre des points"
Peut-être, mais Steph ne sait pas encore que les temps vont devenir très difficiles ...
J13 PD - AC Milan 1-2

N'Diaye sera absent une semaine pour une entaille à la jambe, Klimek en aura lui pour trois semaines, il est touché au genou. Cela aurait même pu être plus grave, le polonais s’en sort bien.

30 novembre : l'entraîneur de la Fiorentina , Roberto Mancini, est licencié. Il est vrai que la 17ème place des toscans est très décevante et peu conforme avec les espérances de la Viola.

2 décembre : Victoire 3-0 dans un match amical contre Meda (C2A) au cours de laquelle Houssine se blesse au genou. Il est out pour trois semaines. La malédiction des médians défensifs continue de faire des ravages.
Dans la soirée, nous signons avec Ivan Rousef, un meneur de jeu bulgare de 24 ans qui évolue à Apollon, club de deuxième division grecque. En fin de contrat, il nous rejoindra gratuitement (en Bosman) le 1er juillet prochain avec un contrat de 40k et une prime de 20k€. Nous pistions ce joueur depuis 3 ans mais il avait refusé d'évoluer ailleurs qu'en Série A. Nous sommes également sur la piste d'un italo-argentin correspondant au même profil, afin d'étoffer nos possibilités en milieu de terrain.

A venir, notre double confrontation romaine : Roma en championnat et Lazio en Coupe. A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.