Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2008

Padova Story Episode 55

28 septembre 2003 J4 Inter - Padoue
Le 11 : Soviero, Oko, Stellini, Sartor, Pirri, Taglia, Diaye, Wirtanen, Bosko, Madeira, Klimek
Ronaldo et Recoba sont blessés. Ce n'est pas pour nous déplaire mais avec Vieri et Adriano, ils ont d'autres joueurs tout aussi dangereux devant. Steph fait quelques ajustements tactiques pour ce match, il demande à ses joueurs de jouer plus haut, dans une ambiance de feu créée par 65.000 spectateurs. Et ça marche, l'Inter éprouve beaucoup de difficultés à imposer son jeu. 31ème Madeira par dessus Simic, il passe à Klimek qui frappe, buuuuuut ! Non, l'arbitre signale que Madeira avait fait faute sur Simic. Déception. Nous jouons remarquablement bien mais à la mi-temps, c'est 0-0. On mériterait un petit but.
A la pause, Steph fait sortir Bosko pour Marajo. Changement gagnant, à peine remis en jeu, le ballon roule pour nous : Marajo frappe des 20 mètres et ouvre le score 0-1. Une avance méritée. Mais peu après l'heure de jeu, Vieri isole Georgatos dans la surface, le grec égalise 1-1. Moins de 10 minutes plus tard, Sorin centre du flanc gauche pour Zanetti qui marque de la tête, c'est 2-1, on ne mérite vraiment pas ça, c'est un terrible coup dur. 73ème Seedorf jette Brulc, à peine entré en jeu, en pleine surface mais l'arbitre refuse le pénalty. On n’est vraiment pas aidé par le sort. C'est souvent le cas quand une petite équipe cause du tort à une grande.
Fin du match, nous sommes défaits mais encore une fois, ça se joue sur peu de choses. Il n'aura fallu que quelques accélérations à l'Inter pour faire la différence. Steph est démonté après le match, il veut déposer des réclamations après avoir été, selon lui, floué de deux buts ... Avec deux victoires et deux défaites, Padoue pointe à la 8ème place.
Steph : "
Nous sommes évidemment déçus. L'Inter n'en menait pas large en 1ère période, et c'est toujours la concrétisation qui nous fait défaut. Mais le système est bon, nous devons encore assimiler le jeu beaucoup plus rapide de la Série A. Les deux coups d'accélérateur des intéristes ont suffi pour remporter le match, cela doit nous ouvrir les yeux. Oui, je suis un peu déçu de l'arbitrage aujourd'hui mais j'espère bien que cela s'équilibrera sur l'ensemble de la saison et que nous aussi nous bénéficierons de décisions arbitrales tendancieuses"
J4 Inter - PD 2-1

29 septembre Sorondo est touché à l'épaule, il sera absent pendant 3 semaines. Nous n'avons pas de "sub" valable au poste de médian défensif, son absence peut constituer un souci.

30 septembre Le contrat de Batrinu n'est plus protégé. Il est exclu que nous proposions un nouveau contrat au roumain. Il reste sur la liste de transfert. On espère bien lui trouver acquéreur d'ici fin décembre, sinon, il pourra alors signer gratuitement avec le club de son choix.

1er octobre J5 Fiorentina - Padoue
Le 11 : Voulgaris, Sbrizzo, Akassou, Oko, Pirri, Taglia, Diaye, Quintana, Marajo, Madeira, Klimek.
Pas mal de changements dans l'équipe pour ce déplacement à Florence. Exit Soviero, Sartor ou Bosko. Steph n'est pas content du match à Milan et tente de secouer l'équipe. Attention à Lucarelli (deuxième buteur de Série B avec Torino l'an dernier) et Nuno Gomes, les deux attaquants toscans. Malgré un départ difficile, La Fiorentina reste une très bonne équipe.
Le début de match est cependant dominé territorialement par Padoue. Au quart d'heure, Quintana déborde et centre, Madeira est sur le ballon avant le gardien, buuuuuut 0-1 ! Mais dans la foulée, N'Diaye se blesse et est évacué sur une civière. Deuxième médian défensif dans la mouise. A la mi-temps, c'est 0-1, la Fiorentina n'a pas cadré ses 2 pauvres tirs.
56ème minute faute stupide de Klimek. Le coup-franc est rapidement joué sur la tête de Lucarelli qui devance Oko et égalise 1-1.
Mais c'est pas vrai, c'est leur première occase !!! Directement, Steph fait sortir Oko pour Batrinu, il veut éviter que le nigérian ne gamberge. 60ème Sbrizzo récupère un ballon sur le flanc gauche, il n'est pas attaqué et s'engage dans le jeu, passe dans la surface et trouve Klimek qui marque, poteau rentrant 1-2. Notre polonais se rachète très bien de la faute qui a amené l’égalisation. Dionigi fait alors son entrée pour Nuno Gomes, qu'on a pas vu. Et à peine rentré au jeu, il reprend un centre de Rossi pour égaliser : 2-2. Je ne crois pas qu'on reprendra l'avantage.
Coup de sifflet final, on sauve finalement un point mais nous avons montré un beau potentiel. Encore une fois, on méritait mieux. C'est le métier qui rentre. N'Diaye en aura pour 10 jours.
Steph en direct sur Padova FM : "
Encore une fois, on loupe les 3 points mais ne faisons pas la fine bouche : un nul ici c'est déjà un bon résultat, surtout quand on voit les stars qu'ils peuvent aligner devant. Je crois en mon équipe et la première victoire à l'extérieur est toute proche, j’en suis convaincu"
J5 Fiorentina - PD 2-2

Nous venons de prendre 6 buts en 5 matches ! Où est notre belle organisation ?

10 octobre c'est l'hécatombe parmi nos médians défensifs : après Sorondo, N'Diaye et Houssine, c'est Robinson qui se blesse en réserve. Tagliaferri est le seul titulaire potentiel à se rendre aux entraînements. Steph va-t-il changer ses plans tactiques et n'aligner qu'un seul médian défensif ?

12 octobre J6 Padoue - Lazio
Le 11 : Voulgaris, Oko, Akassou, Sartor, Taglia, Billio, Brulc, Quintana, Bosko, Madeira et Mushanga.
Diaye a repris les entraînements mais il n'est pas à 100%. Steph décide malgré tout de conserver la tactique mise au point, càd avec deux médians défensifs. C'est Billio qui va reprendre son poste, il a été préféré à Ferracuti, et reçoit ainsi une dernière chance de prouver sa valeur. La Lazio est pratiquement au complet et ne compte qu'un petit point d'avance sur nous. On vise un point et pourquoi pas un exploit comparable à celui contre la Juve.
Le s 23.380 spectateurs espèrent voir un beau match. Il part d’ailleurs bien, les deux équipes réduisant la période d'observation à peu de choses. Dès la 12ème minute, Claudio Lopez propulse le ballon dans les filets, mais l'arbitre signale Fiore en position de hors-jeu, but annulé. Ouf ! Puis, 3 minutes plus tard, Akassou reprend de la tête un coup de coin botté par Quintana, c'est 1-0 ! Les deux équipes vont ensuite bénéficier d'occasions mais les gardiens sont vigilants. A la mi-temps, 1-0 en faveur de Padoue.
Le jeu a à peine repris lorsque Fiore égalise 1-1. Coup dur. Padoue joue bien mais ne concrétise pas. Pire, à un quart d'heure de la fin, Montano, transféré de Vérone et qui nous avait déjà causé tant de soucis l'an passé, inscrit le deuxième but romain 1-2. Steph jette tout ce qu'il a, il n'a plus le choix.
On joue les arrêts de jeu lorsque Quintana récupère un ballon perdu pour égaliser ! 2-2 ! Il faut défendre les derniers instants, Castroman est même contré au dernier moment. 2-2, score final.
Padoue prouve à chaque match qu'il a bien sa place en Série A. Par contre, Voulgaris inquiète toujours un peu plus, il livre encore un match déplorable qui nous coûte 2 points. Heureusement, nous pouvons compter sur un super Quintana, qui lui nous apporte un point. Steph a visiblement bien fait d’insister pour le transférer.
Steph : "
Nous avons eu très chaud, c'est sûr, mais on a retrouvé toutes les qualités morales qui ont fait notre force l'an dernier. Il faut puiser dans ce dernier coup de rein la certitude que nous valons mieux et que nous étions capables de vaincre les romains aujourd'hui. Il ne faut pas enfoncer Voulgaris, qui reste un jeune plein de talent, il faut lui donner un peu de crédit et le laisser grandir"
J6 PD - Lazio 2-2

La semaine prochaine, nous recevons Palerme, avec de sérieux espoirs de victoire ...
A venir : trois matches à domicile à notre portée contre Palerme, Piacenza (retour de la coupe) et Ancone. Padoue va-t-il faire le plein ??  A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.