Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

15/07/2008

Padova Story Episode 50

8 juin 2003 fin du prêt de Bonazzoli, il retourne à Parme. Il est en fin de contrat la saison prochaine et nous a laissé une bonne impression. On risque peut-être de le revoir ...
Juste avant son départ, on fait la fête ensemble dans un resto padovan pour célébrer le titre en Série B et la fin de la saison. Encore trois semaines et tout le monde sera en vacances.

Steph avait bien étudié l'équilibre de son équipe et il avait constaté qu'il lui manquait quelqu'un au poste de milieu défensif et d'ailier droit. Des joueurs capables d'apporter un plus en Série A bien entendu.
Le 8 juin, il me demande de me rendre au Shaktar Donetsk pour leur faire une nouvelle proposition, après le transfert accepté d’Okoronkwo au début de l'année. Steph voulait cette fois persuader N'Diaye, un sénégalais de 28 ans, de signer chez nous.
Un autre joueur était dans notre ligne de mire : le roumain Geoane (21 ans) médian défensif du Dinamo Kiev.
Je me rends donc en Ukraine pour négocier le transfert de N'Diaye puis de Geoane. Je suis assez surpris de constater que les ukrainiens ne sont pas très gourmands : notre offre de 600K euro répartis sur 6 mois est finalement acceptée. Une aumône pour un joueur de ce calibre, mais il est dans sa dernière année de contrat, ce qui explique sans doute cet accord rapide.
Une autre paire de manche nous attend avec le joueur. Son "gourou" nous attend lui aussi ! L'homme a tous les attributs du sorcier africain : les plumes, les peaux de bête, les peintures sur le visage et sur le corps,...
Nous sommes abasourdis par la mise en scène ! Les deux individus nous expliquent que tous les endroits où doit habituellement se produire le joueur doivent être "bénis", qu'un os de poulet sacrifié doit trôner dans le vestiaire, etc ... Etonnés puis amusés, nous acceptons ces requêtes inhabituelles avant de revenir à une négociation plus traditionnelle avec l'agent du joueur.

Kiev étant nettement plus gourmand pour Geoane, nous finalisons le transfert de N'Diaye qui rejoindra Padoue le 1er juillet. L'accord porte sur un contrat de 45k€, avec à la signature de 200k€ et clause de départ en cas de relégation de 1M€.

10 juin Nous envoyons un fax à Murcie pour le transfert de leur flanc droit Diego Quintana. Italien par sa mère, Argentin par son père, le joueur parle couramment italien et ses performances ont alerté nos recruteurs. Notre offre de 1,4M€ versée en 6 mensualités est acceptée par Murcie. Steph me joint sur mon portable :
-
Naja, je voudrais que tu te rendes à Murcie pour persuader Quintana de signer chez nous : il me FAUT ce joueur.
-
Tu me fais un topo de la situation ?
-
C'est un italo-argentin de 25 ans, ailier droit (ou gauche) et qui sera notre futur flanc droit. Valeur 1,5 million d'euro et il a un contrat de 40k€ jusque juin l'année prochaine.
-
Pourquoi ne pas attendre décembre pour le persuader de nous rejoindre en fin de saison ?
-
C'est maintenant que j'en ai besoin ! Et je ne veux pas passer à côté de l'occasion d'engager un futur international !
-
OK, OK, j’demandais ...
Et me voilà donc quelques jours plus tard à Murcie, accompagné de notre agent, de Tizi qui, une fois n'est pas coutume, se joint à nous et enfin de notre scout Zapata, qui s'occupe des pays hispanophones. C'est lui qui avait repéré le joueur et dressé les rapports pour Steph. La présence de Tizi me protège un peu de ses coups de gueule qui claquent à mes retours de négo qui capotent.
Nous rencontrons tout d'abord les dirigeants de Murcie pour confirmer notre offre.
Nos conditions sont rapidement acceptées après la présentation de nos garanties financières (nous avons un accord de représentation fiscale en Espagne). Vient le tour de Quintana, solide gaillard, qui parle italien sans problème, ça facilitera son intégration. Tizi ne nous accompagne pas pour ce premier rendez-vous, elle est partie voir les boutiques du centre ville ...
Notre discours est clair : nous lui offrons un statut de joueur important dans l'équipe A (bien sûr). Après un temps de réflexion, il semble d'accord pour nous rejoindre, tout dépend à présent de notre proposition financière.
-
45k€ mensuels pendant 3 ans, prime à la signature de 500k€, prime de but et de passe décisive en championnat.
C'est une belle offre, le plus haut contrat de notre noyau, en plus d'être notre plus gros transfert.
-
Je dois en parler avec mon agent, cela demande réflexion. Je vous propose de nous voir demain matin.
M... ! C'est pas dans la poche ... Le soir j'appelle Steph et je l'informe de la situation.
-
Naja, tu peux aller jusque 50K Euro ?
-
Oui, on peut, mais c'est le début de l'escalade. On avait dit "plafond à 45K" ! Comment je gère le budget, moi ? Et Mazzoco, j'en fais quoi ?
-
Je sais, Naja, je sais, mais c'est lui que je veux. On n’aura pas beaucoup d'occase pour un tel profil. Je convaincrai Mazzoco pour l'allonge.
-
OK je vais essayer de pousser un peu.
Le lendemain matin, comme je le craignais, Quintana refuse notre offre. Mais cette fois, c'est Tizi qui lui formule une nouvelle proposition : 50K, prime de 600K, clause de libération en cas de relégation et prime spéciale de déménagement (en plus des avantages extra-légaux habituels : appart, voiture, Assurance Groupe, ...). Tizi lui fait un rentre-dedans pas possible, à l'italienne, un vrai show... Quintana se retire une quinzaine de minutes avec son agent, puis revient vers nous :
-
C'est d'accord, on peut signer le contrat.
Ouf ! On l'a eu ! Quelle force de persuasion cette Tizi ! On l’a trouvé notre ailier droit ... pour 2 millions d'euros (coût du transfert et prime compris) ! Arrivée du joueur le 1er juillet. Notre campagne de recrutement est bouclée ! Reste à liquider certains joueurs pour faire de la place dans le noyau ...

A suivre ...

Prochain épisode : le bilan financier de la saison écoulée et l'arrivée des nouveaux joueurs ... sans oublier la parution du calendrier de Série A ! Mais avant cela, pour fêter le 50ème épisode, un épisode spécial cette après-midi …

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.