Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/06/2008

Padova Story Episode 28

28 avril, les matches s'enchaînent à un rythme soutenu en cette fin de saison. Cet avant dernier match sent très mauvais : Spezia se bat pour éviter les barrages "Relégation". Il en a les moyens. Les trois buts qu'ils nous ont mis à l'aller le prouvent. Méfiance et application donc. Le Président l'a bien compris : avant la rencontre, il pénètre les vestiaires et annonce une prime de victoire doublée ce soir. De quoi augmenter la motivation déjà élevée avec la perspective du titre. Robinson double Gonzalez, peu à son affaire à Ascoli. Pirri - Zubov entourent Marajo, Madeira et Harasimowicz, qui retrouve la confiance de Steph. 13ème le Polonais tente la frappe. Petit filet. On sent qu'il en veut ce soir. 26ème Melucci de Spezia saute plus haut que tout le monde pour reprendre un corner, Voulgaris est battu mais le ballon heurte le poteau avant de sortir. Ouf ! Les Padovans s'énervent, Madeira et Harasimowicz voient jaune. La fin de la première mi-temps est épique, Voulgaris arrête tout, la pause arrive au bon moment. Arezzo mène 1-0 contre Carrarese et revient donc à notre hauteur au classement. Reprise, et Spezia continue : Tagliaferri, qui se trouve sur les listes de Padoue pour un éventuel transfert, sème le trouble dans la défense. 56ème Pisano est lancé seul, il n'est pas hors jeu et se présente seul devant Voulgaris qui réussit sa sortie. On a encore tremblé mais c'est toujours 0-0. 68ème Coup sur coup, Voulgaris nous sauve deux fois la mise en déviant des essais cadrés. Ça chauffe ! 86ème Robinson récupère une mauvaise passe adverse, il rabat de la tête pour Marajo. Le Brésilien voit Williams, entré deux minutes auparavant, s'engager sur son flanc. Le ballon aboutit dans ses pieds. Williams ne se pose pas de question et centre à l’aveugle dans la surface, au premier poteau. Qui a suivi ? Harasimowicz, qui surgit et devance le portier Nista, en déviant légèrement le ballon qui termine sa course au fond des filets ! 0-1 ! Il reste 5 minutes ! C'est du bonheur ! Harasi court vers le banc et saute dans les bras de Steph qui a eu raison de le titulariser. C'est peut-être le titre qui vient de se jouer. Padoue se retranche pour conserver son avance mais Spezia n'y croit plus, ils ont pris un coup sur la cafetière. Le match s'achève sur cette courte mais ô combien précieuse victoire : Padoue s'impose 0-1 à Spezia.
Arezzo a conservé son but d'avance : il s'impose 1-0. Le titre ne peut plus échapper à une de ces deux équipes. Le suspense durera jusqu'au bout ! Livourne s'impose 0-1 à Trévise. Il ne peut plus être rejoint à la 3ème place. Ces deux équipes sont qualifiées pour les barrages...
J33 Spezia - PD 0-1

30 avril Réunion d'urgence dans les locaux du club, à ma demande. Je veux savoir sur quel budget je dois me baser pour la saison prochaine car nous sommes de plus en plus proches du titre et donc de la montée en Série B. J'imagine qu'une promotion signifie pas mal de choses au niveau financier. Mazzoco et Steph participent à la réunion.
C'est le budget à dotation forte qui sera appliqué pour la saison prochaine. On mise sur la montée et évidemment, nos rentrées seront plus conséquentes en Série B. Padoue devient de plus en plus ambitieux. En tout cas, cette confirmation de budget me permet de travailler en ce sens. Steph en profite pour me demander une liste des contrats de joueur avec leur statut, les clauses de départ et les éventuelles clauses de promotion qui vont s'activer.

5 mai … Un match, un seul, à remporter pour offrir le titre à toute une ville. Si Padoue s'impose contre Lumezzane, qui ne peut plus éviter une place en barrages "Relégation", il ne pourra plus être rejoint à la première place. Tout autre résultat ne doit pas être envisagé. Ne pensons qu'à la victoire. Rossetti relaie Pirri sur le flanc gauche. Zubov, Madeira, Marajo et Harasi complètent le secteur offensif devant Sorondo et Gonzalez. Le match est lancé à sens unique tant Padoue domine les débats. Le premier but tombe à la 17ème : Sorondo isole Marajo dans le rectangle, le Brésilien prend son temps pour inscrire le but : 1-0. La voie du titre est ouverte. Padoue continue les offensives mais le score ne bouge plus : 1-0 à la mi-temps. De l'autre côté, Arezzo est mené 1-0 à SPAL. Reprise et ruée vers le but de Benussi. 53ème Marajo fixe les défenseurs avant de laisser à Madeira dont la frappe secoue les filets : 2-0 et 30ème but du portugais qui a livré une grande saison ! C'est dans la poche à présent ! 62ème Marajo fixe le score à 3-0 suite à un beau travail de Robinson. C'est son 15ème but de la saison ! 86ème les supporters s'agitent dans la tribune : Arezzo vient de prendre un deuxième but et voit le titre s'envoler un peu plus... Voilà le coup de sifflet libérateur, envahissement de terrain : Padoue est champion de C1A ! Nous jouerons en Série B l'an prochain ! Inimaginable en début de saison et même à mi parcours. Les play-offs se joueront entre Arezzo, Livourne, Trévise et Pise, qui saute Triestina sur le fil.
Nous n'avons certes pas été la meilleure équipe de la série mais nous avons certainement été les plus réguliers sur l'ensemble de la saison. La victoire d'un collectif. Mais c'est aussi la victoire de Steph, qui a réussi à imposer ses nombreux transferts pour créer une équipe qui gagne. La jeunesse de ce team permet aussi d'envisager l'avenir avec optimisme. Padoue ne doit pas être un oiseau pour le chat en Série B, sans pour autant mettre nos finances en danger. Padoue recrutera, peu mais bien, càd en tentant de privilégier la qualité à la quantité et de préférence des joueurs bénéficiant d'une clause de départ. En tout cas, nous fêtons le titre avec tous nos supporters en investissant la ville durant toute la nuit.
J34 PD - Lumezzane 3-0

Steph m'a avoué s'être rendu à la Basilique Saint Antoine pour y faire brûler un cierge avant la rencontre ... Je n'aurais jamais crû ça de lui ! En tout cas, il a réussi son pari insensé !

19 mai … L'apothéose : la Supercoupe de la Série C 1, le vainqueur étant considéré comme le champion toute catégorie puisqu’il oppose les vainqueurs de chaque série (C1A et C1B). Le sort nous oblige à jouer ce match à Ascoli, qui a finalement terminé en tête de C1B. Ce sera donc la revanche de la demi-finale de Coupe.
L'équipe est la suivante, reflet de la saison : Voulgaris - Helder Rosario - Batrinu - Recchi - Sorondo - Robinson - Pirri - Wirtanen - Marajo - Madeira et Harasimowicz. Le match s'emballe dès le début avec une occasion de part et d'autre, on sent que les deux équipes ne veulent pas renouveler le pauvre match de leur dernière confrontation en demi-finale de Coupe. Ascoli s'y est d'ailleurs finalement imposé contre Pise (1-1 et 4-1) trois jours auparavant. Mais après ce début encourageant, le match retombe dans ses travers : le jeu est fermé et il y a peu d'espaces. A la mi-temps, le score n'a pas bougé : 0-0. Rossetti entre à la place de Pirri. 74ème Rossetti entame sa chevauchée infernale : il dribble un, deux, trois joueurs, pénètre dans la surface et frappe du droit, le stade retient son souffle, le ballon franchit la ligne, Padoue mène 0-1 ! 94ème coup de sifflet final : Padoue remporte le match 0-1 et devient champion de C1.
Ascoli - PD 0-1
Quelle brillante saison ! Un seul accroc : la défaite 0-2 contre Ascoli en demi finale de coupe. Cela nous promet deux autres explications l'an prochain avec nos adversaires du jour en ... Série B !

A suivre ... la campagne de transferts en vue de notre première saison en Série B ...

Toujours pas de commentaires en vue ? Vous êtes timides ? :-)

12:25 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.