Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/06/2008

Padova Story Episode 23

3 mars, C'est sans doute LE match de l'année ! Historiquement, Trévise a toujours été le rival N°1 de Padoue mais aujourd'hui, c'est aussi la première place du classement qui se joue ! Et peut-être, au bout du compte, la montée en Série B ! Pourvu que notre équipe évite de renouveler la piètre prestation de Triestina ! Pirri est cette fois titularisé d'entrée. Le match commence doucement. 30ème, le trévisan Orlando s'engouffre en solo sur l'aile gauche et envoie un centre précis qui trouve son attaquant, frappe en un temps et but, Trévise mène méritoirement 1-0. Ils se replient ensuite et attendent la mi-temps avec leur maigre avantage, en utilisant la même tactique que lors du match aller (voir épisode 13). A la mi-temps : 1-0, Steph en profite pour sortir Deola, légèrement touché, au profit de Williams, souvent décisif ces derniers temps.
Le match reprend et cette fois Trévise repart à l'attaque. Steph, croyant revoir une équipe telle qu'en fin de première mi-temps, n'a pas prévu cela et manque d'arguments tactiques pour contrer la furia trévisane.
59ème, frappe de Chiappara pour Trévise, contré par Voulgaris mais dans les pieds de De Francesco. Voulgaris a un réflexe malheureux : il embarque le pied d'appui de De Francesco : Penalty indiscutable ! L'arbitre est encore gentil, il ne brandit aucun bristol à notre gardien. De Francesco convertit le péno : 2-0 et le match est terminé pour Padoue, à nouveau décevant. Padoue prendra la fin de match à son compte mais, mis à part un tir de Marajo sur la barre, avec un jeu tellement stéréotypé qu'ils ne se créent que peu d'occasions franches. Trévise prend ses distances au classement, nous avons en effet 3 points de retard.
Cette fois, Mazzoco est furieux : "tout mais pas une défaite contre nos rivaux, de quoi avons nous l'air à présent ?! Deux défaites sur une saison !"
Triestina et Arezzo gagnent mais Pise est battu par Livourne. Padoue bascule à la 4ème place. Il reste 10 matches et le classement en tête est très serré. Je ne sais pas si nous parviendrons à revenir après le coup que nous venons de recevoir ...
J24 Trévise - PD 2-0

Une fois n'est pas coutume, Letizia nous avait rejoint pour ce court déplacement (Padoue et Trévise ne sont distants que de quelques dizaines de kilomètres). A l'issue de la conférence de presse, alors que Steph et Letizia auraient dû partir ensemble, une violente dispute les sépare. La présence de Mazzoco et sa mauvaise humeur n'arrange rien. Letizia se dirige vers moi alors que Mazzoco et Steph sont en train de s'expliquer :
_ Naja, ça ne dérange pas si je t'accompagne ?
Je vois déjà tous les regards dirigés vers nous et la rumeur qui pourrait surgir. Surtout après notre piètre prestation du jour.
Bon, remettons les choses en place : je suis Directeur Financier du club avant tout, et donc au service de mon Président, donc de sa fille !
_ Viens, je vais te ramener chez toi ...

Dans la voiture, Letizia se confie comme jamais. J'avais eu droit à la vision de Steph, pas vraiment à celle Letizia. Les deux points de vue sont radicalement différents. Steph m'a décrit Letizia presque comme une demi folle. Hors, au contraire, j'ai toujours eu droit à une personne d'apparence saine et équilibrée, quoique chamboulée par la situation actuelle. Mais toujours aussi belle ...
_ Je ne peux plus supporter de vivre avec lui. On se dispute constamment. Je manque de repères à présent. Et nos gros câlins sont de plus en plus rares…
Letizia aurait-elle un gros appétit sexuel ?
_ Tu as déjà envisagé une solution ?
_ Je vais quitter l'appart, c'est décidé. Je pense loger chez parents quelques semaines. Dans un premier temps, pour lui laisser le temps qu'il trouve le sien. Je ne veux pas le mettre dehors mais c'est encore chez moi. Quelle galère de me retrouver chez eux...
_ Tu n'as pas une amie qui pourrait te dépanner ?
_ Ah ne m'en parle pas ! Elles ne pensent qu'à se trouver un mari pété de thunes et à se faire engrosser.
_ A se faire quoi ?
_ Engrosser, mettre en cloque quoi !
(Mais où a-t-elle appris ce vocabulaire ?)
_ Ah oui ! Un sport que tu n'as pas envie de pratiquer ?
_ Alors là, les gosses, très peu pour moi !
Elle commence vraiment à me plaire cette Tizi, pourvu que je parvienne à me contenir jusqu'à Padoue ...

Sortie Padova Est de l'autoroute A4, j'ai beaucoup de difficultés à m'empêcher de regarder ses jambes dépasser de sa jupe trop courte. A chaque changement de rapport, je dois retenir ma main pour éviter qu'elle ne glisse un peu à droite et se pose sur sa cuisse. Mais je me tiens. Plus que quelques minutes ...
Nous arrivons devant son appart. J'arrête le moteur.
- Bon, voilà, tu es arrivée. Je peux rester un peu si tu as peur de rester seule ...
- Non, ça va aller, c'est très gentil à toi de m'avoir raccompagnée.
(Ses yeux sont d'une douceur infinie, j'ai très envie de l'embrasser ...)
- Ok, comme tu veux, si tu as besoin de quoi que ce soit, appelle moi, n'hésite pas ...
(Aaaaaah, j'vais craqueeeeeeer !!)
- D'accord Naja, Bonne nuit
Elle se tourne vers moi, je tends la joue ou ... non, elle pose simplement ses lèvres sur ma joue pour y déposer un tendre bisou d'amitié.
Et c'est déjà beaucoup ...

A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.