Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/06/2008

Padova Story Episode 22

16 février, Il ne faut pas se le cacher, c'est un match au sommet : Arezzo est actuel 3ème au classement et veut justifier son parcours en accrochant quelque chose ici. De plus, le match a été avancé car il sera télévisé. Pour Padoue, c'est l'occasion de se débarrasser d'un adversaire direct. L'équipe est reconduite, excepté Braithwaite qui remplace Sorondo au poste de milieu défensif (l'uruguayen s'est blessé hier et sera absent pendant deux semaines). C'est bien connu, on ne change pas une équipe qui gagne.
Manifestement, Arezzo joue pour un point, ils sont repliés et craignent manifestement notre équipe.
Malgré quelques occasions, dont un tir sur la barre, la mi-temps sifflée sur le score de 0 à 0, Padoue mérite mieux, c'est incontestable. La deuxième mi-temps recommence comme la première : insipide et sans opportunité. Il faut attendre l'heure de jeu pour voir Madeira une nouvelle fois échouer. Mais bon dieu, ça va rentrer ou quoi ? A ce moment, Steph sort Marajo et Zubov pour Pirri et Williams, il faut tenter quelque chose. Sur la remise en jeu, Williams récupère un long ballon de la défense, croise à gauche pour Deola. Ce dernier centre dans la surface, Williams a très bien suivi et place en demi-volée hors de portée du gardien : 1-0, changement gagnant !
Arezzo change de tactique et se porte un peu plus à l'avant mais se découvre. Dans le temps additionnel, nouveau centre précis de Deola qui trouve Pirri. Il ne se pose pas de question et frappe : c'est au fond : 2-0. Deux changements gagnants, bien vu Steph ! Deola est sans surprise désigné homme du match. Les ballons venant de son flanc ont posé beaucoup de problèmes à Arezzo.
Le lendemain, Livourne est battu chez lui, Pise gagne à Spezia et Trévise gagne face à Cesena.
Au classement, Arezzo est relégué à 5 points, Trévise est second à 3 points. Nous nous accrochons à notre leadership.
Dans les vestiaires, je vois Mazzoco tout sourire. Jamais il n'aurait imaginé tel scénario au début de la saison : son équipe chérie joue la tête ! Cela lui permet de laisser de côté les problèmes familiaux de sa fille qui n'a pas pu éternellement masquer ses colères, les parents se rendant compte que quelque chose n'allait pas ...
J22 PD - Arezzo 2-0

Durant la semaine, Steph se confie un peu. Il se pose énormément de questions sur sa relation avec Letizia. Il se demande même s’ils ne sont pas au bout d'une belle histoire. Leurs continuelles disputes minent une relation sur le point d'imploser. J'essaie de lui remonter un peu le moral mais je sens aussi qu'une porte est en train de s'ouvrir. Est-ce celle de la boîte de Pandore ??

24 février, Déplacement difficile à Triestina (8ème). A part une défaite à Arezzo il y a deux semaines, cette équipe engrange les victoires depuis la reprise. Il faut s'en méfier. Braithwaite est reconduit au milieu défensif puisque Sorondo est toujours blessé. L’anglais a livré un bon match face à Arezzo.
Dès le début du match, on sent que Padoue n'y est pas. Pourtant, à la 10ème minute, Harasimowicz fait illusion en frappant la barre. Mais après cet éclair, la grisaille : un festival de mauvaises passes. Padoue ne joue pas comme un leader, ni à sa juste valeur, c'est évident. 24ème, le ballon rebondit sur plusieurs jambes dans notre rectangle avant de trouver leur attaquant qui ajuste Voulgaris de près : 1-0 pour les locaux. En mon for intérieur, je me dis que les carottes sont cuites. Voulgaris réalise quelques miracles pour préserver le score jusqu'à la mi-temps.
Le match reprend mais reste toujours aussi gris et terne. On ne sent pas la motivation de la semaine dernière. Malgré cela, à la 71ème, Madeira désaxe Williams sur l'aile droite. Son centre trouve Pirri esseulé sur le flanc gauche, il ajuste sa frappe en prenant le gardien a contre-pied, égalisation inespérée : 1-1 ! Malheureusement, cinq minutes plus tard, Padoue ne va pas parvenir à conserver le point du partage. Une frappe surpuissante est déviée on ne sait comment par Voulgaris mais c'est un attaquant adverse qui traînait par là qui propulse le ballon au fond des filets. A un quart d'heure du terme, Triestina reprend définitivement l'avantage 2-1.
A bout de souffle aujourd'hui, Padoue concède sa 6ème défaite de la saison, défaite doublement amère car son adversaire était prenable et surtout, Trévise revient à sa hauteur avant un importantissime Trévise - Padoue la semaine prochaine !! Pise et Arezzo, également vainqueurs, reviennent à deux points.
J23 Triestina - PD 2-1

Durant la semaine qui suit, les journaux ne parlent que du derby contre Trévise. La position de Padoue et de Trévise au classement donne un nouvel intérêt à cette rencontre qui constitue également une revanche : à l'aller, Trévise était venu s'imposer à Padoue (voir épisode 13). Enfin, Padoue ne peut se permettre deux défaites de rang, sous peine de perdre sa première place. Bref, beaucoup d'éléments que les journaux locaux analysent en long et en large pendant la semaine, avant ce match d'une importance sans doute capitale.

De mon côté, je ne peux m'empêcher d'envoyer des texto à longueur de journée à l'intention de Letizia. C'est plus fort que moi, une envie irrésistible, une force inconnue. Vous appelez ça comment vous ?

A suivre avec, au menu du prochain épisode, le match contre Trévise (et la possibilité de s'isoler en tête ou de laisser s'échapper nos adversaires, serait-ce déjà le titre qui se joue ?) et un nouveau clash entre Steph et Letizia (vais-je ramasser les morceaux ?)

A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.