Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/06/2008

Padova Story Episode 18

9 décembre, Après sa démonstration de la semaine précédente, Padoue se voyait opposé à un autre grand format : Varese, 2ème du classement, derrière Trévise, un déplacement délicat.
Comme on aurait pu le craindre, le match débuta bien mal pour Padoue avec l'ouverture du score pour les locaux dès la 6ème minute.
On jouait depuis une demi-heure lorsqu'un nouveau mouvement Deola-Madeira désarçonna la défense de Varese. Madeira effaça le défenseur commis à sa garde avant de frapper à ras de terre et d'inscrire son -déjà- 15ème but de la saison ! 1-1, score à la MT.
L e match était équilibré, on sentait que la décision pouvait à tout moment tomber d’un côté ou de l’autre.
65ème, Madeira dribbla deux joueurs mais s'enferma dans le coin droit. D'un solide coup de rein, il se retourna et envoya un centre précis dans le rectangle. A la réception, la tête de Harasi qui avait bien suivi : 1-2 !
Un quart d'heure plus tard, la pression de Varese se faisait de plus en plus forte et malheureusement, Padoue rompit : un centre depuis la ligne de touche trouva preneur dans le rectangle et leur attaquant ne se fit pas prier pour égaliser : 2-2.
88ème, Varese toucha la barre sur un envoi lointain. Le ballon revint dans le jeu passa de gauche à droite et atterrit finalement dans le rectangle padovan, tête et arrêt réflexe de Voulgaris qui sauva la mise.
Une fin de match épique mais Padoue tint bon et arracha donc un bon point. Ils étaient passés à deux doigts de la victoire mais à deux doigts de la défaite aussi !
Ces deux points perdus firent reculer Padoue à la 5ème place, cependant toujours bien placé dans la course aux premières places.
J15 Varese - PD 2-2

16 décembre, Plus de doute, Padoue devenait une équipe référence dans ce championnat. Celle contre qui prendre des points équivalait à une très bonne opération, une preuve de sa solidité. Spezia, 13ème, voulait s'offrir ce plaisir.
Pour preuve, Spezia ouvrit la marque à la 17ème. L'orgueil des padovans était touché et ils repartirent à l'attaque dans un match qui s'annonçait fou fou fou.
La ruade de Padoue porta ses fruits à la 27ème, égalisation de Deola, après un excellent travail préparatoire de Zubov et une non moins excellente remise de la tête de Harasi. Mais sur l'engagement qui suivi, remarquable débordement adverse, centre et ... but, Spezia menait à nouveau : 1-2 ! Batrinu n'était pas exempt de tout reproche sur ce coup là !
38ème minute, Madeira partit seul vers le but. Il se débarrassa de trois joueurs et s'en alla inscrire le deuxième but. Nouvelle égalisation 2-2.
On approchait de la pause et la folie de ce match avait à présent gagné les 13.800 spectateurs. Madeira s'empara d'une balle à priori anodine mais d'une fulgurante accélération et dans un contre-pied parfait, il prit à revers toute la défense de Spezia. Seul face au gardien, il ne laissa pas passer l'aubaine : Padoue menait 3 buts à deux à la mi-temps.
53ème minute, décidément en état de grâce, Madeira s'en alla à nouveau inscrire seul le quatrième but de son équipe et remit le couvert 6 minutes plus tard, toujours de la même façon. Il y a des jours où tout vous réussit. 4 buts en 20 minutes !
Spezia tenta de revenir dans le match et inscrivit sur penalty (provoqué par Voulgaris) son 3ème but à la 70ème. Le score ne bougea plus malgré d'autres tentatives des deux équipes.
Madeira : un match parfait aux côtés d'un Harasimowicz lui aussi dans tous les bons coups. La fine gâchette padovane !
Cerise sur le gâteau : la troisième place était acquise ... avant la trêve.
J16 PD - Spezia 5-3

A mi saison, les premiers bilans intermédiaires étaient très positifs : qualification pour les demi finale de coupe et bonne position en championnat, un fonds de jeu avec des bases solides et des attaquants qui marquent.
Un autre élément marquait des points : Stéphane avait prouvé que son recrutement était de qualité et surtout que sa tactique mise en place convenait remarquablement bien aux joueurs mis à sa disposition.
Seul bémol : sa situation familiale un peu délicate qui pourrait lui causer du souci au sein du club, avec la présence de son "beau-père" aux commandes des Biancorossi...

A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.