Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/06/2008

Padova Story Episode 16

Après plus d'un mois de réflexion, Mazzoco prît sa décision : il limogea officiellement Alessandra de son poste de Directeur Financier. Il avait déjà mis en branle une procédure de recrutement pour trouver rapidement un profil capable de reprendre efficacement les responsabilités d’Alessandra. C'est comme ça que je rentrai en contact avec Padoue Calcio pour la première fois.

Après plusieurs postes occupés dans de grands groupes internationaux, j'avais atterri en Italie 3 ans auparavant en tant que Responsable financier d'une grosse structure à vocation culturelle. Ce groupe était chargé de gérer les importants subsides que l'Etat français et quelques privés accordaient à la ville de Venise. Ma mission était de surveiller que les fonds soient correctement utilisés et de gérer une équipe de 25 personnes qui constituait cette "mission culturelle". Une manne énorme de plusieurs dizaines de millions d'euros par an. Ce boulot, croyez-moi, ne fût pas aussi simple que cela à maîtriser.

Tout d'abord, les renards de tous poils, avides de profit et sans scrupule, pullulent autour de ce type d’organisation culturelle. Et autant vous dire que les italiens s'y connaissaient en matière de dessous de table et de procédés douteux. Ensuite, les projets étaient tous prioritaires et plus brûlants les uns que les autres. Notre organisation s'est par exemple chargée de la rénovation de la "FENICE", la célèbre salle de spectacle dont l'incendie en 1996 avait fait couler beaucoup d'encre et sa rénovation sans doute encore plus. Englué dans les interminables litiges entre architectes, entrepreneur et la commune de Venise, ce dossier prît des années avant d'enfin voir le bout du tunnel. Un véritable enfer à gérer. Enfin, finalement, ce projet est arrivé à terme avec un résultat magnifique. La Fenice renaît enfin de ses cendres, pour un budget global de 80 millions d'euro. (*)

Bref, après 3 ans de ce régime, j'en avais assez et j'ai répondu à l'appel de Mazzoco. Choisi parmi les 3 derniers candidats encore en lice, ma dernière expérience fût sans doute déterminante pour ma sélection définitive. Mazzoco connaissait très bien les problèmes Fenice et était également au courant de l'excellent boulot que j'avais abattu à Venise.
Je devais arriver avec armes et bagages dès le 1er janvier 2002 dans l'ancien bureau d’Alessandra Pisani, toujours incarcérée...

Mais revenons à l'aspect sportif.

14 Novembre 4ème tour de la coupe de Série C match aller (quart de finale)
Ce match opposait Padoue à une équipe de C2A, Prato, que les padovans avaient affronté la saison dernière. Bien disposé en 442, Prato ennuya son adversaire pendant 45 minutes, laissant très peu d'espace derrière. Mais juste avant la pause, le jeune brésilien Robert, un sérieux espoir du club titularisé pour la première fois, reprit victorieusement de la tête un centre précis de Williams.
Malheureusement, à la reprise, Prato trouva rapidement, trop rapidement, l'ouverture pour égaliser. Prato continua sur sa lancée et Padoue fût sous la menace d'un deuxième but à deux ou trois reprises. Ce n'est qu'à l'heure de jeu qu'ils parviennent à nouveau à inquiéter le portier adverse mais sans succès. Résultat final logique 1-1.
Les habituels remplaçants avaient pourtant reçu une chance unique de prouver qu'ils valaient mieux, ils ne l'ont malheureusement pas saisie.
Prato - PD 1-1

17 novembre, après la coupe, retour au championnat, dans lequel Padoue se trouvait de mieux en mieux. Leur adversaire du jour, Alzano, pointait à l'avant dernière place. L'occasion de se faire plaisir et d'éviter les déconvenues !
L'équipe type put être alignée et Padoue prit le match à son compte, en dominant largement les débats. Il fallut cependant attendre la demi-heure pour voir le premier but, oeuvre de Zubov suite à un mauvais renvoi du portier. 1-0, Score à la pause.
En 2ème MT, Madeira, intenable dans ce match, reprit de la tête un centre millimétré de Wirtanen (jeune milieu droit finlandais de 19 ans), entré à la place de Zubov, et auteur lui aussi d'un très très bon match. Les esprits se dissipèrent et Alzano en profita pour revenir à 2-1. Padoue repartit à l'abordage et s'en trouva récompensé à la 74ème, toujours par Madeira, qui scella le résultat.
Grâce à cette victoire, l'équipe était à nouveau aux portes des places qualificatives pour les playoffs.
J12 PD - Alzano 3-1

Le 20 novembre, des émissaires du Torpédo de Moscou prirent contact avec Padoue pour s'enquérir des conditions d'un éventuel transfert de leur espoir Sinigaglia. Une offre de 500.000 EUR fût déposée sur le tapis. La contre-offre de Padoue ne convint pas et les moscovites repartirent comme ils étaient venus : les mains vides.
Coté à 450.000 EUR, je reste persuadé que nous aurions dû accepter l'offre mais bon, je n'étais pas encore en place pour faire pencher la balance...

(*) Et je me suis documenté sur le sujet

A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.