Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2008

Padova Story Episode 13

Lorsque Letizia apprit la nomination officielle, elle fit encore une scène comme elle seule en était capable. Stéphane supportait de moins en moins ces sautes d'humeur de plus en plus fréquentes. Le tempérament de feu de la belle était il est vrai difficile à tempérer mais Letizia commençait à dépasser les bornes. Steph lui promit d'être le plus souvent possible auprès d'elle et de ne pas privilégier sa vie professionnelle. Letizia se calma quelques jours après une folle nuit de passion dans un hôtel de Montegrotto, au pied des "Colli" de Padoue. Le genre de nuit qui vous fait effectivement tout oublier ... sauf son travail. Steph était incapable de privilégier sa compagne au détriment de son job qui l'accaparait de plus en plus. Ce mensonge destiné à calmer la fougueuse Letizia était peut-être le début de la fin ...

Le début de saison très positif avait sans doute donné une valeur surestimée de cette équipe qui manquait encore d'automatismes et surtout de communication. Steph avait organisé des cours intensifs d'italien pour tous les nouveaux joueurs qui ne parlaient pas un mot d'italien. En deux mois, certains avaient déjà fait de beaux progrès.
Mais ce manque de cohésion n'avait pas encore été illustré sur le terrain. L'arbre qui cache la forêt en somme.

Le 30 septembre au soir, Padoue se rendit à Arezzo, une équipe en forme de la C 1. Il y livra une rencontre sans âme, sans engagement, les joueurs pouvaient même s'estimer heureux de ne s'incliner que par deux fois. Zubov, sur son flanc droit, a bien essayé de secouer le cocotier, en vain. Arezzo, qui se trouvait à un point de Padoue avant la rencontre, passait devant pour occuper la 2ème place, reléguant du même coup Padoue à la 5ème position.
J5 Arezzo - PD 2-0

Le 6 octobre, Padoue finalisa un beau coup de filet : l'arrivée de Batrinu, un roumain de 30 ans, défenseur central, 6 fois international et capable de jouer des deux pieds. Acquis gratuitement, son contrat était en outre des plus abordables : 7.250 EUR par mois. La bonne affaire. Il fût effectivement une clé de voûte importante du dispositif défensif pendant le restant de la saison. Padoue finalisa encore deux autres transferts : Williams, Gallois de 24 ans, médian polyvalent acquis gratuitement, et Antchouet, attaquant/médian offensif droit Gabonais de 22 ans, international à 7 reprises, acquis pour 100.000 euro, le plus gros transfert de Padoue jusqu'à présent. Steph était toujours à l'affût de belles opportunités et son réseau de recrutement était remarquablement géré.

7 octobre, Padoue reçut Triestina pour un tout autre match que la semaine précédente. Le danger partit de partout et Trieste pouvait s'estimer très heureux de n'avoir qu'une seule fois été recherché le ballon au fond de ses filets. Peu avant la mi-temps, Marajo, 20 ans, un brésilien milieu offensif/attaquant, avait offert le but et les trois points à son équipe. Il venait de rejoindre l'équipe 10 jours auparavant et se révélait déjà décisif. Trieste n'avait pas cadré un seul envoi vers les cages de Voulgaris. Une victoire convaincante comme les chiffres ne le révèlent cependant pas.
J6 PD - Triestina 1-0

10 octobre, Padoue entama son 2ème tour aller de la coupe de la série C contre Giugliano, une équipe de série D (équivalent à une P1 en Belgique). Sur le papier, il n'y avait pas photo, Padoue était bien plus fort. Mais ici, c'est le Calcio, et tout peut arriver.
Cependant, Padoue prouva sa valeur en atomisant littéralement le portier adverse qui dût sortir le grand jeu. Il va néanmoins s'incliner quatre fois. Seule ombre au tableau, ce but encaissé en 2ème mi-temps, un petit relâchement coupable. Steph fit tourner son équipe et permit aux joueurs qui n'ont pas souvent l'occasion de jouer de montrer de quoi ils étaient capables.
L'occasion aussi pour Pirri, un italien de 25 ans, ailier gauche et recruté par Varella juste avant l'arrivée de Steph, de prouver qu'il était un passeur de premier plan. Il signa d'ailleurs deux passes décisives dans ce match.
PD - Giugliano 4-1

14 octobre, Padoue reçut Trévise pour un "gros" derby. Steph savait depuis Mestre (voir épisode 10) que ces derbys sont d'ordinaire très disputés. Celui-ci ne fit pas exception. Trévise marqua dès la 9ème minute sur sa première action sérieuse puis se replia pendant 80 minutes. Padoue se cassa les dents pendant tout le match, incapable de se montrer inspiré face à cette équipe regroupée. En fin de match, et sur sa 2ème occasion, Trévise doubla son avantage et plia le match. Le jeune anglais Braithwaite, 19 ans, médian défensif gauche, fût pointé du doigt pour avoir laissé filer son adversaire direct de la 2ème ligne. Mais il était écrit que Padoue ne trouverait pas la clé ce soir-là. Petit coup d'arrêt dans un gros derby.
J7 PD - Trévise 0-2

21 Octobre, déplacement difficile à Monza. De fait, Monza prendra directement son adversaire à la gorge. Surpris et pris à froid, Padoue encaissa le premier but dès la 2ème minute de jeu. La suite ne fût qu'un long chemin de croix. 3 à 0 à la mi-temps et 4-0 à la fin de la rencontre, les joueurs rentrèrent penauds dans les vestiaires. Incapables de cadrer le moindre tir, Madeira fût d'ailleurs le bouc émissaire parfait : 5 tirs en 90 minutes, tous hors cadre. Seul un autre jeune joueur, l'anglais Robinson, 19 ans, médian défensif, réussit à montrer quelque chose mais il prêcha dans le vide. Cette défaite fît plonger l'équipe à la 9ème place. Un off-day et des inquiétudes qui bourgeonnent après cette 2ème défaite consécutive.
J8 Monza - PD 4-0

3 défaites en 4 matches et un fonds de jeu qui s'étiolait, Padoue perdit logiquement de sa superbe au classement général. Mais l'objectif de départ, un maintien rapidement acquis, n'était pas revu à la baisse. Steph, par contre, se faisait du mouron. Son objectif personnel était d'atteindre les playoffs en fin de saison, soit une place dans les 5 premiers. Impossible d'y parvenir avec de pareils résultats. Il fallait faire quelque chose...

A suivre ... et n'hésitez pas à déposer votre commentaire ou m'envoyer un email, ça me ferait plaisir de savoir ce qui vous attire dans cette story ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.