Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/06/2008

Padova Story Episode 6

Steph apprit beaucoup de choses avec Vittorio puis avec les deux autres recruteurs du club. Après quelques jours passés en famille pour les fêtes de fin d'année, il intégra l'équipe gérant le centre d'entraînement pour un mois puis celle du centre de revalidation avec les deux kinés du club pendant quelques jours. Entre-temps, Steph avait fait de sérieux progrès en italien, et parvenait déjà à tenir une conversation simple avec ses interlocuteurs italiens.

C'est au moment d'intégrer l'administration, au mois de mars 2000, qu'Alessandra commença à faire parler d'elle.
Son ambition démesurée devait la porter au poste suprême, calife à la place du calife et ce blanc-bec de Steph, avec son accent français insupportable venait l'en empêcher. Elle ne pouvait le supporter.

Pour commencer, elle refusa de lui attribuer un accès au réseau informatique, prétextant que le nombre maximal de licences était atteint, puis fût incapable de trouver un bureau vacant ou même de simples stylo ou autres articles de bureau.
Systématiquement, elle fournit de fausses informations à Steph, évidemment toujours verbalement.
Steph savait qu'il ne servait à rien d'en parler à Mazzoco, celui-ci lui ayant déjà décrit tous les avantages qu'Alessandra lui procurait. Steph n'avait pas encore entamé sa vraie fonction et donc pas encore fait ses preuves. Il aurait été inutile de se mettre en balance face à elle, il partait perdant d'avance. Enfin, sans en avoir la preuve formelle, Steph pensait bien que la relation entre Alessandra et Mazzoco n'était pas uniquement "professionnelle".

Il décida donc d'en parler à Pietro, son ami, une des rares personnes à qui il pouvait se confier.
Celui-ci lui conseilla de bien étudier les armes utilisées par Alessandra pour le provoquer et de ne surtout pas répondre. Le temps viendra bien assez tôt pour la riposte mais il lui fallait encore apprendre la mécanique "all'italiana".

Malgré tout, il apprit le fonctionnement administratif des rouages du club et nota dans son petit calepin qui ne le quittait jamais quelques améliorations qui pouvaient être apportées, notamment en ce qui concerne les négociations de contrat et la gestion des contrats de joueurs. Une de ses spécialités.

Ce furent donc deux mois d'enfer pour Steph qui ne fût "délivré" de son bourreau que mi mai 2000 lorsque le dernier volet de sa période d'apprentissage débuta : l'équipe sportive, constituée des noyaux A et B ainsi que des espoirs.
Il se mit à la disposition de Franco Varella, l'entraîneur principal, qui venait de louper le titre d'un cheveu. Sans doute la période la plus intéressante pour Steph qui en oublia presque toute l'acidité d'Alessandra.

Après un mois dans le giron de l'entraîneur, Mazzoco le convoqua :
_ Dites moi, Stefano, vous ne m'aviez pas dit avoir quelques notions tactiques ! Vous êtes un cachottier !
_ J'ai simplement quelques rudiments acquis lorsque j'étais modeste joueur, cet aspect du jeu m'a toujours intéressé. Mais qui vous a dit cela ?
_ Peu importe son nom mais je tiens les conseils de cette personne en très haute estime. J'ai donc une proposition à vous faire : Que diriez-vous de suivre des cours d'entraîneur pour parfaire vos acquis ?
_ Ce serait une grande joie mais vous croyez vraiment que ...
_ Magnifique, la rentrée des cours est fixée au 1er août, il y a une session de la Fédération italienne délocalisée à Bologne, ce sera facile pour vous. Et dans quelques mois, vous aurez la licence italienne ! Vous pourrez ainsi vous occuper de l'équipe des Espoirs ! Bien entendu, vous conservez votre poste de Directeur Technique, cela va de soi ...

Steph commençait à se demander comment il allait bien pouvoir gérer toutes ses obligations professionnelles, ça devenait assez lourd à supporter. Mais une autre difficulté allait s'ajouter à ses craintes : Letizia ! En effet, celle-ci lui fît une scène comme rarement elle n'en avait fait. Car elle savait ce que son père avait en tête. Et elle savait aussi que cela impliquerait de fréquents déplacements ... loin d'elle ...

A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.