Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/06/2008

Padova Story Episode 11

Fin août 2001, la presse commença à découvrir le visage de Stéphane. Jusque là tapi dans l'ombre, sa prise en main de l'équipe A l'avait projeté sous les néons publics. Le premier article était issu du "Padova oggi", le quotidien de la région.
Petit article de présentation du personnage, rien de bien méchant, ça démarre gentiment ...

Par contre, la presse faisait écho du terrible accident qui avait fait 33 victimes sur l'autoroute A4 en juillet dernier. Le décès de Varella ne semblait pas accidentel. L'analyse approfondie de sa voiture révélait des tentatives maladroites de sectionnement de câbles de frein et de parties hydrauliques. L'enquête révélait également que Varella avait passé la nuit précédente chez sa maîtresse ... Alessandra Pisani. Celle-ci était directement suspectée de la mort de Varella. Le mobile serait un différent financier. En effet, il semble également que de lourds détournements de fonds furent réalisés par les deux complices qui connaissaient par coeur tous les rouages du club ! De l'argent noir aurait été largement utilisé pour les achats et primes de joueurs. Un système de dessous de table qui, d'après le journal "Gazzettino", était utilisé de manière systématique. Le club était suspecté d'utiliser un système de caisse noire tout à fait illégal.
Une information qui fit évidemment le tour du club et qui sentait la poudre! Evidemment, aucun signe de vie de Alessandra dans les bureaux du club.
Dans la foulée de ces révélations, Steph fit publier un démenti formel mais se garda bien de protéger la turbulente Alessandra. Affaire à suivre...

2 septembre, Le déplacement à SPAL pour l'ouverture du championnat avait tout du match piégeux. Il le fût. Dominés pendant la majeure partie de la rencontre, Padoue encaissera deux buts. Il en remontera un mais, à bout de souffle, ne pourra faire mieux. A part Madeira, auteur du but, personne ne sortit du marasme collectif. Une entrée en matière plus que laborieuse.
Cette défaite 2-1 n'entama pas le moral de Steph. Il savait que le rodage pouvait durer quelques temps mais Mazzoco veillait au grain et Steph n'avait pas beaucoup de marge.
J1 SPAL - PD 2-1

L'occasion lui fût donnée dès le match suivant, le 9 septembre, avec la venue de la Reggiana au stade Euganeo où 18.000 spectateurs s'étaient réunis. Dès la 2ème minute, le milieu défensif adverse agressa Zubov, l'ailier droit, et se fit logiquement (et stupidement) exclure. C'est la voie royale, et Padoue ne s'en priva pas. Au final, un 4-0 bien tassé. Le Reggiana n'eut Jamais droit au chapitre dans cette rencontre. Steph souffla d'aise au coup de sifflet final, ses joueurs avaient livré une grande prestation. Auteur d'un excellent match, Speranza, un médian central prêté par la Salernitana , prouvait qu'il pouvait devenir LE titulaire au poste de médian axial.
J2 PD - Reggiana 4-0

Une semaine plus tard, malgré une prestation moins convaincante, les padovans s'emparèrent à nouveau des trois points 0-1 à Carrarese. La défense prouva ses qualités. Elle remit le couvert le dimanche suivant, à domicile, courte victoire 1-0 face à Albinoleffe. Un but qui tomba très tôt (4ème minute) puis Padoue ferma la porte à double tour. Leur adversaire, étouffé, ne s'approcha jamais de Voulgaris. Un autre jeune joueur commençait à s'intégrer dans ce bel ensemble : le portugais Helder Rosario, 19 ans, défenseur central. A l'image de son compatriote Madeira, il réalisait un bon début de saison. Padoue occupait une belle 3ème place au classement général.
J3 Carrarese - PD 0-1
J4 PD - Albinoleffe 1-0

C'est le moment où jamais, se dit Steph. Le moment de tendre la perche à Mazzoco et de lui déclarer ses vraies intentions.
Lors de la réception d'après match, Steph demanda au président de lui accorder un entretien privé le lendemain matin.
Intrigué, Mazzoco prît note du rendez-vous. Lundi matin, 9h, Steph pénètre le bureau présidentiel. C'est le début ou la fin de l'histoire qui était en train de se jouer ...

A suivre ...

07:00 Publié dans Padova Story | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Padova, story

Les commentaires sont fermés.